Article 

Dijon/PSG (0-4), les performances individuelles

Publié le samedi 27 février 2021 à 22:39 par Philippe Goguet
Le PSG s'est très tranquillement imposé 4-0 à Dijon ce samedi. Retour sur les performances individuelles des Parisiens au cas par cas.

Navas : Son match a longtemps été la définition même du chômage technique pour un gardien, à l'exception de rares passes en retrait où il n'a d'ailleurs pas toujours été très inspiré au moment de redonner le ballon à ses partenaires. Cela ne l'a pas empêché de sortir une parade magnifique dans les derniers instants du match sur une frappe dangereuse, un arrêt superbe suivi d'une sortie au poing rageuse sur le corner qu'il venait de concéder.

Kehrer : De retour dans le onze de départ comme arrière droit, l'Allemand a rendu dans l'ensemble une bonne copie malgré quelques ballons mal gérés en début de partie. D'abord prudent offensivement, il s'est peu à peu montré un peu plus présent et est directement impliqué sur deux buts : il a tout d'abord provoqué le penalty du 2-0 d'une frappe qui partait pourtant bien mal puis il est bien inspiré au moment de servir Rafinha dans l'axe plutôt que directement Mbappé en profondeur sur le 3-0. Il n'a pas toujours été aussi inspiré dans le dernier tiers, malgré un ou deux centres bien vus, et va gérer défensivement dans l'ensemble avec des duels gagnés et des couvertures axiales réussies.

Marquinhos : Le capitaine parisien n'a jamais semblé forcer le moins du monde mais il a sorti une partie pour le moins solide. La plupart de ses interventions n'ont jamais paru bien difficiles mais il a effectué énormément de petites corrections qui ont soulagé sa défense avant qu'elle ne soit vraiment en danger, évitant ainsi à Keylor Navas d'être sollicité. Avec le ballon, il a été très propre mais n'a pris que peu de risques. Dommage, car une de ses ouvertures a offert un ballon de but à un Draxler parti juste un peu trop tôt.

Kimpembe : Après un match compliqué face à Monaco, le défenseur central parisien n'a pas forcément beaucoup rassuré, particulièrement en première période. Alors qu'il a beaucoup cherché le duel face à Konaté, il n'a que très rarement réussi à lui imposer sa puissance physique et l'attaquant dijonnais l'a donc souvent mis en difficulté, au point que Kimpembe a parfois ouvert des espaces dans sa défense. Cela a été mieux après la pause, avec un duel face à un adversaire direct moins recherché, et Kimpembe a pu s'appuyer sur sa lecture pour faire mieux. Avec le ballon, il a assuré avant tout.

Diallo : Un mois après sa dernière titularisation en L1, c'est côté gauche qu'il a été relancé et il s'est montré décisif d'entrée. Bien présent défensivement, son excellente entente avec Mbappé a immédiatement payé et son centre pour Kean était parfait après ce bon une-deux. Cet excellent début a été par la suite un peu tempéré, Dijon le pressant un peu plus, mais il a continué à apporter de façon régulière sur son aile, notamment à la demi-heure de jeu puis de façon sporadique après la pause malgré un dernier bon centre. Défensivement, il a été appliqué tout du long, gagnant de nombreux duels, et il a prouvé qu'il pouvait être une vraie solution côté gauche.

Danilo : Le milieu portugais a eu sa chance plutôt que Gueye et il ne l'a que partiellement saisie, malgré un but qui a déclenché un grand moment de joie de la part de tous ses partenaires. Avant cette réalisation finale, la Montagne avait eu aussi pas mal de difficultés dans le jeu. Très discret avec le ballon et parfois même pas très inspiré balle au pied, il a longtemps peiné à exister dans le jeu même si l'avance au score lui a permis de prendre confiance. Il a au moins régulièrement tenté de jouer vers l'avant, notamment en jouant long, mais c'est surtout défensivement qu'il a été le plus utile avec un rôle de protecteur qui compense les offensives des autres. 

Michut l'a remplacé pour les dernières minutes et il n'a pas touché le moindre ballon mais l'important était ailleurs avec cette première apparition en pros.

Herrera : Seul milieu de terrain à enchaîner après le catastrophique match contre Monaco, il a logiquement fait beaucoup mieux face à une opposition de bien moindre qualité. L'Espagnol a beaucoup couru, touché bon nombre de ballons et son apport a été réel dans de nombreux domaines. Il a souvent réussi à jouer vers l'avant, puisqu'il aurait même pu finir avec deux passes décisives avec un poil plus de justesse de la part des récepteurs des transmissions, et il a souvent été utile dans la circulation du ballon malgré quelques passes qui ont pu mettre en difficulté ses partenaires. Défensivement, il a aussi fait le boulot, se montrant très accrocheur. Un bon match de soldat.

Rafinha : Remplaçant poste pour poste de Verratti dans le rôle de milieu offensif axial, il a eu un peu de mal à se mettre dans la partie après quelques premiers ballons prometteurs. Pochettino l'a recadré plusieurs fois et il est vraiment entré dans le match après une demi-heure, le temps de trouver sa place et son rythme. Le Brésilien a alors joué son football, faisant parler sa technique dans les petits espaces, sa capacité à trouver les autres et à apporter du liant dans le jeu. Il s'offre même une jolie passe décisive pour Mbappé d'une passe cachée qui a trompé toute la défense. Outre cette présence dans le dernier tiers, il n'a pas hésité à redescendre pour initier des actions et a très bien connecté tout le monde. Après un début compliqué, il semble enfin lancer son année 2021.

Gueye l'a remplacé pour les dernières minutes et il a forcément joué dans un registre différent, bien que vers l'avant. 

Draxler : Aligné côté droit, le milieu offensif a commencé par un contre qu'il initie très bien puis conclut mal et il a ensuite souffert du fort penchant du PSG pour le côté du terrain opposé au sien. Alors qu'il est donc apparu assez peu dans le jeu pendant un bon moment, il a malgré tout été proche d'être décisif à plusieurs reprises. De mieux en mieux au fur et à mesure que les espaces se sont ouverts, il est à l'origine du troisième but en trouvant Kehrer dans un trou de souris puis dépose le quatrième sur la tête de Danilo d'un joli corner alors qu'il avait lui-même été proche de marquer peu avant, juste après avoir basculé sur l'aile gauche. Si son activité est encore un peu trop alternative, l'Allemand semble retrouver des jambes et saisit sa chance.

Mbappé : Positionné entre le côté gauche et l'axe, il a fait basculer le match dès les premiers instants, chacune de ses prises de balle étant dangereuses et tournées vers le but. Impliqué sur l'ouverture du score d'une bonne passe, il a beaucoup provoqué et obtenu pas mal de fautes, transformant au passage tranquillement le penalty. Pas toujours très juste techniquement sur certains ballons compliqués, il a surtout été redoutable quand il était servi en profondeur et a ainsi marqué de la sorte le troisième but d'une frappe du gauche imparable. Présent sur toute la largeur du terrain au final, il a été un bon cran au-dessus des autres dès lors qu'il décidait d'accélérer, ce qu'il n'a pas forcément beaucoup eu besoin de faire vu le niveau. Cela a malgré tout donné un très bon match de sa part.

Kean : Déjà bon dos au but et pesant sur la défense sur ses premiers ballons, il a été excellent sur l'ouverture du score avec notamment un contrôle orienté en pleine surface qui n'a rien à envier à celui réussi sur son but à Saint-Etienne. Paradoxalement, le reste de son match a été moins réussi. Souvent excentré par la suite, il a tenté de faire parler sa puissance sans trop y parvenir et il a été de moins en moins à l'aise techniquement au fur et à mesure du match. Il a par exemple raté une frappe en très bonne position et son apport sur un côté a été au final assez moyen par rapport à ce qu'il peut réussir. Défensivement, il a en revanche tenu son rang et a encore beaucoup défendu, écopant d'ailleurs d'un avertissement.

Sarabia l'a remplacé pour les 20 dernières minutes et est entré côté droit. Très vite à sa place dans l'effort collectif, il ne s'est pas montré très inspiré sur certains de ses choix et a manqué de punch sur une frappe dans la surface mais il a au moins été dans le ton général. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 19 avril

dimanche 18 avril

samedi 17 avril

vendredi 16 avril

jeudi 15 avril

mercredi 14 avril

mardi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux