Article 

Lorient/PSG (1-2) en cinq remarques

Publié le dimanche 22 novembre 2015 à 18:23 par Philippe Goguet
Le PSG s'est imposé 2-1 sur la pelouse de Lorient, retour sur la rencontre en cinq remarques.

Le PSG avec trois jeunes formés au club dans le 11 pour la 1ère fois depuis 2011

La plus grosse surprise de l'après-midi est venue de la composition de Laurent Blanc qui a placé trois joueurs formés au PSG dans le onze de départ, une première dans son mandat de coach au PSG en L1 (voire en compétition officielle). Pour retrouver pareille trace de trois joueurs formés au club dans le onze de départ du PSG en Ligue 1, il faut remonter au Bordeaux/PSG du 18 mai 2011. A l'époque, Antoine Kombouaré avait placé Mamadou Sakho, Clément Chantôme et Jean-Christophe Bahebeck dans son onze de départ. 

Enfin une première période avec des buts

Si le PSG a gagné la plupart de ses matches à l'extérieur cette saison, et donc forcément marqué, c'est jusqu'alors en seconde période qu'il faisait la différence. À Lorient, les Parisiens ont marqué leurs premiers buts en première période loin du Parc des Princes. Et en en marquant même deux, ils ont fait aussi bien qu'à Kiev face au Shakhtar Donetsk, la meilleure première mi-temps de la saison loin de Paris jusque là, au moins du point de vue du score. Toutefois, ils ont aussi encaissé un but alors qu'ils menaient au score et c'est là aussi une première à l'extérieur cette saison.

A Lorient les tirs, à Paris les buts 

Si Paris a pu s'imposer 2-1 en terre bretonne, c'est aussi parce que le onze parisien a su se montrer d'une rare efficacité avec deux buts en 6 minutes lors de la première période sur ses deux seuls tirs cadrés de la mi-temps. En seconde période, Ibra cadrera le troisième et dernier des 8 tirs parisiens du match. Dans le camp adverse, on ne peut pas en dire autant puisque Lorient a tiré 13 fois au but pour 5 tentatives cadrées. Avec 6 tentatives pour seulement deux dans le cadre, le Lorientais Raphaël Guerreiro résume d'ailleurs bien le match de son équipe, souvent prête à tenter sa chance mais rarement dans de bonnes conditions.

Premières pour Kimpembe et Ongenda 

Le match a été marqué par les titularisations de deux jeunes du centre de formation que l'on voit peu cette saison, Presnel Kimpembe et Hervin Ongenda, et ces derniers ont fêté bon nombre de premières. Il s'agissait de leur premier match de la saison avec l'équipe première, donc de leur premières titularisations. Pour Kimpembe, c'était même la première de sa carrière en Ligue 1. Quant à Ongenda, il s'est offert son premier but dans l'élite, lui qui n'avait jusque là marqué qu'au Trophée des Champions 2013 contre Bordeaux.

Paris a assuré son maintien

Habituellement fixée à 38 points, la barre théorique du maintien a déjà été atteinte par les Parisiens, en seulement 14 journées. Le PSG poursuit donc sur son rythme effréné et tourne désormais à 2,71 points par match, comme son homologue de 1985/1986, référence dans l'histoire du club et de la Ligue 1. Au classement, personne ne suit et il y a plus d'écart entre le PSG et son dauphin, Lyon, qu'entre l'OL et le premier relégable, le SC Bastia (13 points contre 11)...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux