Article 

A l’heure des économies, la stratégie de recrutement du PSG s'oriente vers les joueurs libres

Publié le jeudi 25 février 2021 à 11:07 par Renaud Lagord
Après plus d’un an de pandémie, le PSG va devoir, plus que jamais, faire attention à ses dépenses. L’activation de pistes chez les joueurs libres, comme Messi et Wijnaldum, l’été prochain, pourrait être une clé pour se renforcer.

On a connu le PSG immense dépensier. La période de vaches maigres qui s’annonce - symbolisée par les 200M € de pertes prévus d’ici la fin de l’exercice actuel - devrait l’orienter vers un statut d’immense économe. Dans le Parisien de ce jour, on estime la folie des grandeurs « finie ». Changement de stratégie en vue ? A la Factory, au siège du club, la tendance ne semble plus, pour l’heure, aux tirelires cassées : « Il faut boucler les comptes en pesant et en pensant à chaque euro dans une entreprise où la dépense compulsive a été la norme » jusqu’aux 47M € mis sur la table pour faire venir Leandro Paredes du Zenith en janvier 2019.

Pour la première fois depuis l’arrivée des Qataris, le club parisien doit se résoudre à des économies drastiques pour l’été à venir. Le recrutement va donc forcément pâtir de cette nouvelle façon de faire : et, à ce jeu-là, si l'on ne vend pas les pépites, à savoir Neymar et Mbappé, dont les prolongations sont toujours sur la table des négociations, il va falloir recruter malin. Soit en prêt, comme l’été dernier pour Kean et Florenzi, soit convaincre des joueurs en fin de contrat.

C’est l’un des défis de Paris, cette saison. Parmi les premiers joueurs de classe mondiale bientôt libres sur le marché, le nom de David Alaba est souvent revenu. Convoité par le Real, le défenseur autrichien, en fin de contrat au Bayern Munich, a reçu une offre salariale selon la presse allemande et RMC. Les négociations avec le club espagnol achopperaient même, selon Le Parisien, au sujet du positionnement du joueur, qui souhaite davantage être utilisé au milieu de terrain qu’en défense. Un poste que Paris pourrait lui offrir, étant déjà bien fourni derrière avec son binôme Marquinhos-Kimpembe.

A l’image d’Alaba, bien d’autres joueurs arrivent en fin de contrat d’ici quatre mois, et pas des moindres. Il y a bien sûr Messi, dont le nom a souvent été cité du côté de Paris, ces derniers mois. Mais aussi Georginio Wijnaldum, toujours pas renouvelé à Liverpool,  Memphis Depay (Lyon), Sergio Agüero (Manchester City), Gianluigi Donnarumma (AC Milan) ou encore Jérôme Boateng (Bayern). Rien ne dit que Paris ait le béguin pour l’un de ces joueurs-là, au point de vouloir le ramener dans son équipe l’été prochain. Ce qu’on sait : c’est qu’il a l’embarras du choix.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 22 avril

mercredi 21 avril

mardi 20 avril

lundi 19 avril

dimanche 18 avril

samedi 17 avril

vendredi 16 avril

jeudi 15 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux