Article 

Des tests salivaires pour détecter la fatigue des joueurs (LP)

Publié le jeudi 29 juillet 2021 à 9:24 par Pierre Bastide
Mauricio Pochettino et son staff ne laissent rien au hasard pour optimiser la préparation physique de l’effectif du PSG. Jusqu’à travailler avec l’Institut de recherche biomédicale des armées, selon Le Parisien.

Depuis la reprise du PSG, le 5 juillet, Mauricio Pochettino a insisté sur l’importance de l’entre-saison dans la préparation de son équipe avant le début des matches officiels. Le premier aura lieu ce dimanche contre Lille lors du Trophée des Champions, alors que les joueurs du club de la capitale présentent des états de forme inégaux. Si bien que la montée en puissance physique du groupe est la priorité du staff parisien.

Après la journée de repos accordée suite au dernier match amical contre Séville (2-2), Le Parisien explique qu’une double séance d’entraînement attend l’effectif aujourd’hui. Le but : mettre à profit chaque journée de la semaine pour optimiser le niveau physique du groupe avant la rencontre contre les champions de France. Et le staff ne laisse rien au hasard à en croire Alexandre Marles, ancien directeur de la performance du PSG et de l’équipe de France.

Dans les colonnes du quotidien francilien, il explique que Mauricio Pochettino a décidé de rétablir une collaboration entre le club et l’Institut de recherche biomédicale des armées pour identifier les marqueurs de fatigue des joueurs à l’aide de tests salivaires. Une pratique « abandonnée du temps d’Emery et Tuchel » qui témoigne de la précision recherchée par le staff dans le suivi de l’état de forme des joueurs.

Pourtant, le coach argentin ne serait pas en train de révolutionner l’approche physique au Camp des loges. Pour Alexandre Marles, « il n’y a pas un gros écart, en termes de quantité et d’exigence de travail, entre la préparation de Pochettino et ce que faisaient Ancelotti, Blanc, Emery ou Tuchel ». Il compare notamment aux séances proposées par Rainer Schrey, le préparateur physique du technicien allemand. « Lui, c’était vraiment ultra commando. Si Pochettino faisait ça, il perdrait les trois-quarts de l’effectif... »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 20 septembre

dimanche 19 septembre

samedi 18 septembre

vendredi 17 septembre

jeudi 16 septembre

mercredi 15 septembre

mardi 14 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux