Article 

Champions League, PSG, arrêt de la L1 : le patron de l'UEFA fait le point

Publié le vendredi 15 mai 2020 à 8:46 par Marius Cassoly
Dans une interview accordée à BeIN Sports, Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, a jugé que l'arrêt de la Ligue 1 était une décision « prématurée », évoquant également les cas du PSG et de l'OL, les deux clubs français encore en lice en Champions League.

Le 30 avril dernier, deux jours après l'annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Ligue de Football Professionnel (LFP) décidait d'acter l'arrêt définitif de la saison de Ligue 1, votant alors un classement calculé au quotient, en fonction du nombre de points/match. 

« La décision était prématurée »

« Mon opinion personnelle est que vous annulez une saison super tôt », a réagi Aleksander Ceferin, patron de l'UEFA, récemment au micro de BeIN Sports. Avant de préciser sa pensée : « Ce n'est pas l'idéal car les choses peuvent beaucoup s'améliorer et tout le monde peut jouer sauf quelques Ligues. Mais encore une fois, si c'est la décision du gouvernement, que peuvent faire les clubs ? Ou la Ligue ? Ils ne peuvent rien faire. Mais pour moi la décision était prématurée, mais cela n'affecte pas l'UEFA, c'est donc leur décision ».

« Je ne sais pas si c'est bon pour le PSG et l'OL »

Le dirigeant de l'UEFA, qui organise la Ligue des Champions, a également évoqué les positions du PSG et de l'OL, encore en lice en C1 : « Nous avons deux clubs français qui jouent en Ligue des champions et maintenant ils ne joueront qu'en août. Je ne sais pas si c'est bon pour eux, de ne pas jouer et ensuite aller jouer des matches difficiles et importants. Mais ce n'est pas ma décision et nous la respectons ». 

« Si vous ne pouvez pas jouer dans votre pays, vous devez jouer sur un terrain neutre »

Alors que le format de la suite de la compétition reste encore à définir, Ceferin a précisé : « Si on joue sur deux manches, alors le PSG et Lyon, s'ils se qualifient, devront l'organiser en France. Si ce n’est pas possible, ils devront l’organiser sur un terrain neutre. Si nous avons une compétition à deux manches, tout le monde doit jouer. Et si vous ne pouvez pas jouer dans votre pays, vous devez l'organiser sur un terrain neutre et c'est tout ». Il y a quelques semaines, Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, avait expliqué que le club parisien souhaitait terminer la compétition et se tenait prêt à jouer ses matches à l'étranger s'il le fallait.  

« Un plan concret »

Enfin, Ceferin a confirmé l'existence « d'un plan concret » pour boucler l'édition 2019-2020 de la Champions League : « Nous devons attendre que le comité exécutif de l'UEFA confirme les dates, mais je peux dire que la saison européenne sera terminée si tout se passe comme prévu en août ». Ce fameux comité exécutif aura lieu le 27 mai et on devrait alors en savoir plus sur le calendrier et les modalités de la suite de la compétition. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 27 novembre

jeudi 26 novembre

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux