Article 

PSG/Real Madrid (4-1, Youth League), les performances individuelles

Publié le mercredi 21 octobre 2015 à 17:36 par Noreaga
En début d'après-midi, les U19 du PSG ont vaincu leurs homologues du Real Madrid sur le score de 4-1 (Eboa-Eboa, Nkunku*2 et Pereira de Sa). Retour sur les performances individuelles des joueurs.

Descamps : N'aura pas eu à s'employer plus que ça au final, même si sur ce qu'il a eu à faire, il l'a fait avec sérieux. Un peu hésitant par moments en première période avec son jeu au pied, puis plus à l'aise dans cet exercice par la suite. 

Brydges : Pas son plus grand match de la saison, c'est clair et net. Un déchet assez inhabituel dans les transmissions et un placement parfois assez laxiste. On ne l'aura pas énormément vu offensivement sur l'ensemble du match, ce qui est dommage car il a une bonne aisance technique à faire valoir. Ses premières montées n'ont pas été concluantes concernant les combinaisons avec ses partenaires et l'ont probablement freiné par la suite.

Eboa-Eboa : Probablement le Parisien le plus régulier et celui qui a fourni le match le plus accompli. Le défenseur international camerounais a non seulement fait valoir une présence athlétique et une lecture du jeu appréciables, mais il s'est également montré décisif dans le domaine aérien, tant sur le plan défensif qu'offensif, avec un but à la clé.

Ba : S'il a logiquement un peu souffert de la comparaison avec son collègue, et si tout fut loin d'être parfait (dans la relance notamment), le défenseur central gauche a rendu une copie plus qu'honnête au final, se montrant précieux dans les duels et dans les quelques retours défensifs qu'il a eus à négocier.

Ballo-Touré : S'il a été plus en vue que Brydges sur l'ensemble de la rencontre, le latéral gauche francilien a plutôt soufflé le chaud et le froid cet après-midi. Si son activité et sa percussion sont toujours autant appréciables, il faut également noter un déchet plus présent qu'à l'accoutumée, le rendant de ce fait moins impactant que lors de ses dernières sorties. Il a malgré tout bien fini le match et est monté en intensité tout au long de la rencontre.

Epaillard : Peu en vue en première période, acte durant lequel il aura montré des difficultés à se positionner par rapport à ses coéquipiers, Pereira de Sa n'hésitant pas à rechercher les ballons très bas. Plus à son aise lors du second acte, sans non plus connaître un rayonnement comparable à celui de ses comparses de l'entrejeu. A sa décharge, il revient d'une longue blessure. Remplacé par le tout jeune Soumaré.

Pereira de Sa : Le plus en vue au milieu aujourd'hui, le capitaine de la formation francilienne se sera beaucoup démené, se signalant principalement dans la récupération et la conservation du ballon. Etant l'un des seuls à surnager quand l'équipe parisienne semblait manquer de liant et de présence, il a confirmé en seconde période lors de la montée en puissance rouge et bleue. Récompensé par un but en fin de partie.

Nkunku : L'homme de cette rencontre est paradoxalement l'un de ceux à s'être montré le plus discret dans le jeu cet après-midi, particulièrement en première période. S'il n'aura pas été prépondérant dans le jeu, les statistiques son en effet en faveur de l'ancien milieu de terrain de Fontainebleau : un magnifique doublé, une passe décisive sur corner, et une action à l'origine du quatrième but parisien, difficile de faire mieux. S'il a semblé un peu chahuté par moments, sa qualité de frappe et son aisance technique ont permis de débloquer la situation. 

Meïté : Se baladant tour à tour entre le côté gauche et le côté droit, l'attaquant ivoirien a sans doute été l'attaquant le plus en vue de la première période, faisant valoir ses qualités de puissance, d'abattage et son agressivité qu'on lui connait. S'il a parfois péché dans la conclusion de ses actions, c'est une plutôt bonne copie qu'a rendue l'ancien du FC Solitaires face aux Madrilènes. C'est d'ailleurs sa frappe repoussée par le poteau qui permet à Pereira de Sa d'inscrire le quatrième but.

Kanga : Très discret aujourd'hui, le jeune attaquant parisien a un peu souffert de l'activité de ses deux comparses de l'attaque, connaissant quelques difficultés pour se positionner par rapport à eux. On ne l'aura vu que trop rarement mettre ses qualités à contribution de ses partenaires, si ce n'est quelques percussions intéressantes sur les côtés. Sorti remplacé par Essende qui s'est procuré une énorme occasion en fin de match, mal négociée.

Augustin : Un peu décevant en première période, l'attaquant international U19 aura montré un tout autre visage lors du retour des vestiaires, causant bien des soucis aux défenseurs espagnols avec ses appuis, sa vitesse, ses déplacements et son jeu en profondeur. A eu plusieurs occasions à son actif, comme sur cet audacieux lob aux vingt mètres qui s'écrasa sur la barre, sans connaître de réussite. Sorti en fin de match remplacé par Giacomini, auteur d'un superbe déboulé côté droit qui amène le quatrième but.

NB : Cet article sur les performances individuelles a été écrit par une personne qui connaît très bien les joueurs et n'a pas la même vision que quelqu'un qui les découvre. Certains commentaires pourront donc paraître durs mais ils sont liés au potentiel des joueurs et à ce qu'ils ont l'habitude de montrer.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux