Article 

Ancelotti : «Le PSG peut gagner la Ligue des champions»

Publié le mardi 23 octobre 2018 à 10:10 par Jean Chemarin
Un an après son retour au Parc des Princes avec le Bayern Munich, Carlo Ancelotti va de nouveau défier le PSG, cette fois en tant qu'entraîneur de Naples. Dans les colonnes de France Football, le technicien italien a encensé Marco Verratti et est revenu sur son passage au PSG, dont il garde de très bons souvenirs.

«C’est toujours agréable de revoir des amis, et j’aime vraiment cette ville et ce stade». Dans un long entretien accordé à France Football, Carlo Ancelotti n'a pas caché son plaisir de retrouver la ville Lumière, qu'il a fréquentée deux ans durant, de 2011 à 2013. Ni son admiration sur la progression du club parisien depuis son départ : «C’est beau de voir comment le club grandit. Il fait partie des meilleurs d’Europe. Paris peut gagner la Ligue des champions, c’est certain.»

Corrigé l'an dernier au Parc avec le Bayern Munich (3-0), Ancelotti sait qu'il n'y aura pas trop de place pour les sentiments ce mercredi soir, dans un groupe C très relevé où Liverpool, le PSG et son Napoli peuvent espérer sortir du groupe. Naples est d'ailleurs en tête depuis sa victoire précieuse face à Liverpool. Un match fondateur pour l'entraîneur italien : «Liverpool, c’est une victoire importante, peut-être un match clé. Parce qu’on s’est prouvé à nous-mêmes qu’on pouvait rivaliser avec les meilleurs. Contre Paris, pareil : c’est probable que l’on puisse perdre, mais on doit croire très fort que l’on peut gagner.»

«Verratti est l’un des meilleurs milieux au monde»

Et si sa présence n'est pas encore garantie à 100%, Marco Verratti fait partie des joueurs parisiens qu'Ancelotti admire et tentera forcément de neutraliser : «Selon moi, Verratti est l’un des meilleurs milieux au monde qui aurait sa place dans n’importe quelle équipe, a glissé Carletto. Surtout, il a de la personnalité. Il ne se cache jamais, prend ses responsabilités. C’est la marque des joueurs supérieurs. Il a du tempérament. Parfois même un peu trop ! Mais, là aussi, je trouve qu’il progresse.»

«J’ai moi-même beaucoup appris de mon passage à Paris»

Enfin, Carlo Ancelotti est revenu sur son passage sur le banc parisien, qui a marqué le vrai début de l'ère QSI : «Il y avait surtout la volonté d’apporter une culture du haut niveau, du professionnalisme, de la qualité aussi. Et une mentalité de gagneur. Sur ce plan, Ibra a été le joueur clé. J’ai moi-même beaucoup appris de mon passage à Paris, a-t-il admis. Il y avait beaucoup à faire en termes de structures. Dans les autres clubs où je suis allé, l’organisation était très installée, je n’avais qu’à m’occuper de l’équipe première. À Paris, il a fallu aussi s’occuper des installations, de la restauration, des règles collectives. C’était très motivant et, d’une certaine manière, plus facile. Quand il y a tout à faire, on peut y aller franchement.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux