Article 

Tuchel ne dirait pas non à Camavinga mais les exigences de Rennes restent élevées

Publié le jeudi 10 septembre 2020 à 17:50 par Arthur Verdelet
Pour l’instant toujours Rennais, Eduardo Camavinga n’en finit plus d’être associé aux plus grands clubs dont le PSG. Thomas Tuchel adore le joueur mais sait que l’opération sera difficilement réalisable avant l’été prochain.

Eduardo Camavinga (17 ans, sous contrat jusqu’en 2022) déchaîne les passions depuis plusieurs mois déjà. Le milieu de terrain du Stade Rennais est notamment suivi de longue date par le Real Madrid et de plus en plus apprécié du côté du PSG, notamment par l’émir du Qatar en personne. Cette fois-ci, les rumeurs ont repris de plus belle après les mots de Thomas Tuchel le concernant en conférence de presse d’avant-match ce mercredi : « Est-ce que Camavinga serait une bonne recrue pour le PSG ? Ah, ah (rires). Oui bien sûr, mais vous savez bien que je ne peux pas parler des joueurs des autres équipes. »

Tuchel : « Il est super fort et ce n'est pas le Monopoly »

Malgré cette phrase, le coach allemand du PSG a bel et bien poursuivi en se montrant très élogieux à propos de celui qui vient de connaître sa première sélection en équipe de France : « Mais voilà, il est l'un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Il est super fort, il a un très grand futur. Mais il joue aussi dans un bon club, qualifié en Ligue des champions, et ce n'est pas le Monopoly. Mais je ne vais pas dire non. » Malgré cette volonté de l'Allemand de voir Camavinga au PSG un jour, il est déjà acquis que le joueur ne partira pas avant l'été prochain de Rennes. 

Vu de Rennes, un dossier à 100M€

Et à écouter l’intervention sur Eurosport de Benjamin Idrac, journaliste du quotidien Ouest-France qui suit le dossier Camavinga de près depuis de nombreux mois, on comprend très vite qu’il faudra mettre les moyens pour le débaucher. Si Leonardo a évoqué « un prix avant et un prix après le Covid-19 » au moment où il a confirmé que le PSG s'intéressait à Camavinga, le Stade Rennais ne voit pas vraiment les choses de la même manière. Pour le journaliste suivant le club breton, ce dernier n'entend pas céder son joueur pour une offre inférieure à 100 millions d’euros.

De plus, le PSG n’est pas en avance sur le dossier et il n'est ainsi que l’un de nombreux courtisans de prestige s’intéressant à Camavinga, le Real Madrid étant sur les traces du jeune prodige depuis plus d'un an et actuellement le mieux placé. Celui qui vient de connaître sa première cape avec la France face à la Croatie ce mardi (4-2) n’est pas encore fixé à propos de son avenir mais devrait bien rester à Rennes une saison de plus avant de faire le grand saut l’année prochaine. C’est à ce moment-là qu’il faudra être prêt à agir et bien placé sur le dossier.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux