Article 

Comment une altercation au collège a privé Aurier des Bleus

Publié le mercredi 19 octobre 2016 à 14:12 par Philippe Goguet
International ivoirien accompli, c'est une bagarre au collège qui a privé Serge Aurier d'une naturalisation française il y a quelques années, et indirectement de l'équipe nationale.

De retour sur les terrains français ce mercredi soir, Serge Aurier a laissé derrière lui un périple africain qui aura beaucoup fait parler entre célébration de but et sauvetage d'un joueur adverse en train de s'étouffer. Pour autant, le voir jouer sous le maillot ivoirien aurait bien pu ne jamais arriver comme le raconte le journal Le Parisien dans un article consacré au latéral droit de 23 ans.

Né en Côte d'Ivoire, Serge Aurier a débarqué en France à l'âge de 10 ans et a intégré le centre de formation du RC Lens en 2006, à l'âge de 14 ans. A l'époque, il fait en parallèle de cette entrée une demande de naturalisation auprès de l'état français. Celle-ci lui est finalement refusée en août 2011 par Claude Guéant, ministre de l'Intérieur de l'époque, et ce refus est justifié par une altercation dans la cour du collège que fréquentait Serge Aurier cinq ans plus tôt.

Janos Toth, agent du joueur à l'époque des faits, raconte aujourd'hui que cet épisode a fermé la porte des Bleus au jeune Aurier : «Les autorités se sont servies de cette dispute comme d'une excuse. A ce moment la FFF était à l'affût, et il aurait pu jouer en équipe de France des jeunes sans problème. Serge était motivé, malheureusement ça ne s'est pas fait.» Et cinq ans plus tard, l'équipe de France se cherche un arrière droit pour l'après-Sagna tandis qu'Aurier est champion d'Afrique en titre...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux