Article 

Des résultats probants, mais de la défiance autour du nouveau médecin du PSG

Publié le vendredi 29 mars 2024 à 10:16 par Jean Chemarin
Si le PSG ne compte pas beaucoup de blessés depuis le début de saison par rapport à certaines années, une certaine défiance s'est installée autour du nouveau docteur du PSG selon L'Equipe.

Contrairement à certaines années récentes, le PSG compte assez peu de blessures musculaires cette saison. Presnel Kimpembe n'a pas encore rejoué, Nuno Mendes a raté une bonne partie de la saison, mais globalement, l'infirmerie est assez vide depuis le début de la saison 2023/2024. Faut-il y voir les conséquences du travail du nouveau docteur en chef arrivé l'été dernier, Patrick Flamant ? L'Equipe s'est intéressé au sujet dans son édition de ce vendredi et explique que l'ancien médecin en chef, Christophe Baudot, avait décidé de partir l'été dernier en raison de profonds différends avec Luis Campos.

Et son remplaçant Patrick Flamant, qui officiait au Toulouse Football Club, connaît très bien Luis Campos pour avoir travaillé avec lui à Monaco puis Lille. Si sur le papier, les planètes semblent donc alignées pour que tout se passe bien, L'Equipe croit savoir que ce nouveau médecin en chef du PSG ne fait pas vraiment l'unanimité en interne. Il lui est notamment reproché certaines approximations dans la gestion des blessés et la temporalité de leur retour.

Plusieurs approximations dans les diagnostics pointées du doigt

Le journal s'appuie notamment sur la récente blessure de Marquinhos à Nantes, le 17 février. Le PSG avait d'abord parlé du mollet pour finalement communiquer sur une douleur persistante au tendon d’Achille. Résultat des courses, Marquinhos n'a toujours pas rejoué depuis le 17 février après avoir réintégré le groupe pour le match retour face à la Real Sociedad, sans toutefois jouer. Il y a aussi eu le cas de Warren Zaïre-Emery, blessé à la cheville en novembre dernier lors de sa première cape avec les Bleus.

Le PSG avait communiqué sur une absence jusqu'en fin d'année 2023, mais le jeune milieu de terrain a finalement rejoué le 9 décembre à Nantes puis contre le Borussia Dortmund en Ligue des champions. Dans le sens inverse, Marco Asensio s'était blessé en sélection en septembre dernier et le PSG avait communiqué sur deux semaines de soins au minimum. L'Espagnol a finalement mis plus de deux mois à revenir dans le groupe.

Un proche de Kimpembe tacle le staff médical

Ces approximations voire ses erreurs dans les diagnostics ont poussé le directeur médical du PSG, Hakim Chalabi, à intervenir à plusieurs reprises ctte saison, ce qui n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour Patrick Flamant et son staff, aussi pointés du doigt pour leur gestion de la blessure de Presnel Kimpembe. Dans L'Equipe, un proche du défenseur parisien reproche au staff médical du PSG de l'avoir « fait reprendre trop fort », lui qui a dû repasser sur le billard en janvier dernier, près d'un an après sa rupture du tendon d'Achille droit face à l'OM (en février 2023).

Selon L'Equipe, certains joueurs du PSG n'hésitent pas à consulter des médecins et des kinés en dehors du club. Une pratique qui n'est pas nouvelle, mais qui se serait accentuée cette saison. Le fait que Patrick Flamant soit lié à Luis Campos est aussi un élément à prendre en compte à l'heure où les rumeurs de départ du Portugais en fin de saison ont ressurgi (dans L'Equipe) cette semaine. Le quotidien sportif a sollicité le PSG pour son article et le club lui a répondu qu'il faisait partie de ceux, en Europe, qui avaient eu le moins de blessés cette saison. 


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee