Article 

L'ancien responsable performance tacle la reprise tardive du PSG

Publié le samedi 4 janvier 2020 à 12:37 par Philippe Goguet
Le PSG n'a repris l'entraînement que le 2 janvier, longtemps après les autres clubs français ou européens dans le même cas, et l'ancien responsable performance du club Alexandre Marles a expliqué ne pas comprendre ce choix fait par le staff de Thomas Tuchel alors que le calendrier parisien va être surchargé dans les prochaines semaines. Une façon aussi de tenter d'enrayer les nombreuses blessures constatées en première partie de saison ?

Paris zappe la préparation hivernale

Le PSG attaque ce dimanche soir face à Linas-Montlhéry (20h55) son grand marathon de l'année 2020 et les joueurs de Thomas Tuchel n'auront que trois jours d'entraînement dans les jambes, le staff parisien ayant décidé de laisser pas moins de 10 jours de repos durant la trêve hivernale. Le délai est très long et Paris est parmi les dernières équipes à reprendre, en France comme à l'étranger, alors que le programme du PSG dans les prochaines semaines est pour le moins exigeant avec très probablement un match tous les trois jours jusqu'au 8e de finale aller contre Dortmund le 18 février prochain.

« On ne peut pas refaire une préparation en quatre jours »

Interrogé par Le Parisien, l'ancien responsable performance du club Alexandre Marles avoue être dubitatif sur ce choix : « C'est difficilement compréhensible, même si les joueurs ont eu un programme à suivre. Enchaîner quatorze matchs sans préparation, ce n'est pas l'idéal. Avec ce rythme, il n'y a pas d'entraînement physique, seulement de l'optimisation et des petits soins. Sauf si le club fait l'impasse sur la Coupe de la Ligue, il va devoir remettre de l'intensité tout de suite, alors que des joueurs de ce niveau perdent des qualités musculaires et de vitesse dès cinq jours de coupure. On ne peut pas refaire une préparation en quatre jours. Les autres clubs qui ont l'habitude de gagner la Ligue des champions, comme le Barça, le Real ou la Juve, savent comment faire et ont repris plus tôt (NDLR : dimanche ou lundi). »

Une façon de combattre les blessures ?

Du côté du PSG, on a donc suivi une voie complètement différente des autres clubs après avoir subi de très nombreuses blessures au cours de la première partie de saison, quitte à visiblement sacrifier la mini préparation physique de mi-saison. Jusque-là, l'effectif parisien n'a strictement jamais été au complet en raison des nombreuses blessures, notamment musculaires. Pas moins de 20 blessures de ce type ont été recensées durant la première partie de la saison, un chiffre bien trop élevé pour être le seul fruit du hasard. 

Le club est bien au courant du problème et cherche les causes de cette casse régulière comme Thomas Tuchel l'a expliqué en conférence de presse à plusieurs reprises. Alors que Paris avait déjà connu de nombreuses blessures durant la première partie de l'année 2019, un changement de docteur a eu lieu au PSG pendant l'été, Christophe Baudot remplaçant Eric Rolland, mais rien n'a réellement changé du côté de l'infirmerie, régulièrement pleine à craquer.

Là encore, Alexandre Marles donne son avis d'expert sur cette cascade de blessés qui touche le PSG : « C'est étonnant d'avoir autant de blessures alors qu'il n'y a pas eu de modification profonde de la préparation physique ou du mode d'entraînement comme c'est le cas si le club change d'entraîneur. Le Trophée des champions et la tournée, les contraintes économiques qui obligent à disputer des matchs dès la reprise, jouent un rôle. » 

Comme l'an passé, le PSG est parti en Asie pour sa tournée d'avant-saison, les spécificités du climat local obligeant les préparateurs parisiens à diminuer la charge de travail comme expliqué à l'époque. Avec du recul et même si le préparateur physique de Thomas Tuchel Rainer Schrey restait confiant concernant la suite de la saison à la fin novembre, le PSG a déjà payé un lourd tribut après cette préparation ratée. Reste désormais à espérer que ce choix hivernal sera plus payant que celui d'aller visiter l'étouffante Asie au milieu de l'été...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

jeudi 03 décembre

mercredi 02 décembre

mardi 01 décembre

lundi 30 novembre

dimanche 29 novembre

samedi 28 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux