Article 

Le PSG affine l'emplacement de son futur stade

Publié le vendredi 29 mars 2024 à 12:25 par Jean Chemarin
Face au refus de la mairie de Paris de lui vendre le Parc des Princes, le PSG étudie sérieusement l'option de construire un nouveau stade en Île-de-France. Une volonté officialisée par le PSG dans un récent courrier apportant quelques précisions sur la zone et la taille visées par le club.

Si certains doutaient encore de la réelle volonté du PSG de construire un nouveau stade, l'information révélée ce vendredi par Le Parisien semble mettre fin à l'hypothèse d'un simple coup de bluff destiné à faire plier la mairie de Paris. Le PSG n'a jamais caché son envie de rester au Parc des Princes, mais face au refus d'Anne Hidalgo de lui céder l'enceinte, le club parisien étudie bien sérieusement l'option de construire une nouvelle enceinte plus grande en Île-de-France.

Dernière preuve en date révélée ce vendredi par Le Parisien, le PSG a envoyé le 11 mars dernier un courrier à Jean-Pierre Chaulet, président de la commission d’enquête du schéma directeur de la région Île-de-France, pour lui confirmer sa volonté de construire un nouveau stade. Si on savait jusque-là que le PSG, conscient des difficultés de bâtir un nouveau stade dans Paris même, visait l'ouest parisien, le courrier du PSG fait état de son ambition de trouver un terrain situé dans un rayon de 20 km de la capitale.

« Le maintien du PSG au Parc des Princes n’est à ce jour pas assuré »

En novembre 2021, la Région Île-de-France avait lancé la révision de son schéma directeur (SDRIF-E) « afin de mieux accompagner les grandes mutations que nous imposent les bouleversements de notre siècle tels que le changement climatique, la désindustrialisation ou encore les fractures sociales et territoriales » peut-on lire sur le site de la région, qui précise que le « SDRIF-E est un document qui réglemente l’utilisation du sol et la protection de l’environnement en Île-de-France et qu'il déterminera ainsi l’aménagement du territoire pour les 12 millions de Franciliens d’ici à 2040 ».

Ce document stratégique était soumis à enquête publique jusqu’au 16 mars et c'est pour cette raison que le PSG a fait connaître ses intentions au président de la commission d'enquête le 11 mars, histoire d'être dans les clous si jamais ce projet de futur stade devait aboutir. Selon Le Parisien, le PSG écrit dans son courrier que comme « le maintien du PSG au Parc des Princes n’est à ce jour pas assuré », il demande de sanctuariser au sein du SDRIF-E une zone de 50 hectares susceptible d’accueillir la construction d’un futur stade.

La confirmation donc que le PSG cherche 50 hectares pour son futur stade et le parc immobilier qui va avec, et qu'il n'écarte pas non plus encore totalement un maintien au Parc des Princes. Si plusieurs communes d'Île-de-France ont déjà publiquement fait part de leur envie d'accueillir le futur écrin du PSG, aucun prétendant ne se dégage pour le moment.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee