Article 

Les conditions d'assouplissement du fair-play financier se précisent (RMC)

Publié le jeudi 14 mai 2020 à 18:27 par Philippe Goguet
Annoncées depuis quelques semaines par l'UEFA et la presse, les conditions d'assouplissement du fair-play financier se précisent dans les colonnes de RMC. Il est notamment question de regarder sur deux saisons plutôt qu'une.

La situation économique compliquée du football européen force l'UEFA à adapter son fameux dispositif de contrôle financier des clubs, le fair-play financier (FPF), et les annonces faites au cours des dernières semaines par l'instance se confirment peu à peu même si aucune officialisation n'a encore eu lieu. L'UEFA a plusieurs fois répété qu'il n'est pas question d'enterrer le FPF mais des ajustements afin de donner plus de flexibilité aux clubs sont bien au programme comme le confirme RMC, et plus vite qu'initialement imaginé.

Selon la radio, « la chambre d'instruction de l'Instance de contrôle financier (ICFC) devrait désormais regarder les comptes des clubs non plus sur 12 mois mais sur 24 mois », ce qui signifie que les clubs auront deux deux saisons pour équilibrer leurs comptes plutôt qu'une seule comme actuellement. Et dans le même ordre d'idée, plutôt que 30M€ par saison, ce seront 60M€ de déficit sur 24 mois qui seront autorisés par l'UEFA. A défaut d'abolir ses propres règles, l'instance va donc laisser du temps et plus de flexibilité aux clubs européens.

Autre point qui va être revu, les fameuses auditions des clubs par les équipes de l'UEFA en charge du FPF. Plutôt qu'à partir de l'automne 2020 où il aurait été question de la saison 2019/2020, elles n'auraient pas lieu avant l'automne 2021 et porteraient directement sur les saisons 2019/2020 et 2020/2021 ensemble. Pour les clubs, cela signifie donc à court terme qu'il n'y aura pas besoin de solder des joueurs avant le 30 juin 2020, date théorique de la fin de saison en cours, afin d'équilibrer les comptes comme on peut le voir tous les ans.

Plus généralement, on se dirige donc de plus en plus vers un examen groupé des saisons 2019/2020 et 2020/2021 plutôt que celui de la saison 2019/2020 seule qui s'annonce particulièrement compliquée pour les clubs en raison du coronavirus qui a mis sur les genoux l'économie du football. Ce regroupement de deux saisons en une seule d'un point de vue comptable était récemment évoquée au sein du PSG selon nos informations et se confirme donc à l'échelle européenne. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux