Article 

Katoto, Morroni, Paredes, Dudek, Nadim, Bruun, Bachmann, les performances des Parisiennes en sélection

Publié le mercredi 23 septembre 2020 à 22:40 par Bruno Hermant
Fin de la trêve internationale pour les joueuses du PSG, avec les dernières rencontres comptant pour les qualifications de l'Euro féminin 2022 en Angleterre. Leurs performances en détail.

France : Marie Katoto, Perle Morroni, Kadi Diani

Après une victoire poussive en Serbie (2-0), la France se déplaçait en Macédoine du Nord. Les Bleues n'ont pas fait dans le détail et se sont logiquement imposées 7-0 dans un match à sens unique. Marie Katoto a débuté la rencontre en tant qu'attaquante de pointe et face à une Macédoine assez limitée, elle a pesé de tout son poids. Elle provoque un pénalty à la 17e minute qui permet à Le Sommer d'inscrire le 2e but français et son 82e but en Bleue (battant le record de Marinette Pichon) puis marque un doublé (20e, 52e) de près. Après son 6e but avec les Bleues en 11 sélections, Katoto a laissé sa place à Sarr (53e). Perle Morroni est entrée en jeu en seconde période (65e à la place de Karchaoui) et a obtenu un pénalty à la suite d'une belle montée, transformé par Asseyi (le 6e but, 82e). Une troisième sélection intéressante également. Kadidiatou Diani est restée sur le banc.

Dans le Groupe G, la France compte 12 points en 4 matches, derrière l'Autriche 15 points en 5 matches.

Espagne : Irène Paredes 

La rencontre avait lieu samedi soir en Moldavie et l'Espagne, emmenée par une Irène Paredes brassard de capitaine au bras, n'a pas eu de mal à se défaire d'une faible Moldavie. Un match sérieux et sans danger pour Paredes qui a vu ses coéquipières l'emporter 9-0 pour une performance complète de 90 minutes. Pas de match dans la semaine, la rencontre en Azerbaïdjan a été reportée. 

Pologne : Paulina Dudek

Le match retour face à la République Tchèque, trois jours après un match nul 0-0 à l'extérieur pour la Pologne de Dudek. Alignée en tant que latérale gauche, elle ne peut rien contre les deux buts tchèques de Staskova (29e) et Krejcirikova (71e) qui placent la Pologne en ballotage défavorable. 

Dans le groupe D, l'Espagne garde la tête du groupe (10 points, 4 matches joués) devant la République Tchèque (10 points, 5 matches joués) et la Pologne (8 points, 5 matches joués).

Suisse : Ramona Bachmann

Après une contre-performance en Croatie (1-1), les Suissesses recevaient la Belgique. Un match très disputé qui a vu la Suisse l'emporter 2-1 alors que la Belgique a eu une belle occasion d'égaliser à la toute fin de match (Missipo rate le cadre à la 90e+1). Bachmann était alignée derrière Crnogorcevic dans un 4231 plus offensif que le 433 aligné contre la Croatie. Pas de but pour la Parisienne, 90 minutes jouées et elle laissait sa place en toute fin de match pour préserver le but d'avance.

Dans le groupe H, la Suisse (16 points, 6 matches joués) devance la Belgique d'un point (6 matches joués).

Danemark : Nadia Nadim, Signe Bruun

Une deuxième victoire cette semaine pour le Danemark. Après un 4-0 en Bosnie, Nadim et Bruun ramènent un 8-0 de Malte. Nadim alignée d'entrée en tant qu'attaquante gauche dans un 343 mené par Harder a disputé une heure de jeu avant de laisser sa place à Bruun (66e). Elle a eu le temps d'inscrire un doublé (le 2-0 à la 8e et le 3-0 à la 43e). Bruun marquait le 7e but danois deux minutes après son entrée en jeu. Une rencontre offensive à l'avantage des Danoises contre de faibles Maltaises.

Dans le groupe B, le Danemark et l'Italie sont à égalité de points, 21 points en 7 matchs joués.

Sara Däbritz était convoquée avec l'Allemagne pour affronter l'Irlande (3-0) et le Monténégro (3-0). Elle sera restée sur la touche durant les deux rencontres. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

jeudi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux