Article 

Même renforcée, la réserve du PSG freinée par Lorient

Publié le samedi 27 août 2016 à 18:17 par Philippe Goguet
Malgré la présence de nombreux joueurs du groupe professionnel, la réserve du PSG n'a pu faire mieux que 0-0 face à celle de Lorient ce samedi au Camp des Loges. Les visiteurs auraient même pu gagner vu que Descamps a repoussé un penalty.

La composition :

Non utilisés : Batubisinka et Aggoune (g)

La feuille de match :

Les buts :

Les avertissements : Zagadou (25e, faute sur Etuin dans la surface), Callegari (74e, contre coupé)

Le match :

Sous un soleil de plomb et devant une belle affluence, le PSG démarre très bien le match et une reprise de Nkunku sur un corner repoussé force très vite le gardien à s'employer (2e). Dans la foulée, le milieu est trop court d'un rien au second poteau sur un excellent centre de Nzuzi Mata (3e). C'est encore Nkunku qui, à l'issue d'un excellent une-deux dans la surface avec Georgen, est trouvé dans la surface. Il contrôle et, au point de penalty, frappe pourtant à côté (11e) !

Cela marque la fin de la très belle période parisienne et Lorient se montre dans le jeu, d'abord en contre puis avec le ballon. Claude-Maurice frappe juste à côté (17e) puis Etuin est rattrapé dans la surface par Zagadou de façon douteuse. L'arbitre accorde un penalty mais Descamps part du bon côté et capte même en deux temps la frappe du même Claude-Maurice (26e). Petit à petit, le PSG revient dans le match et a deux belles occasions d'ouvrir le score : Rimane envoie d'abord Ikoné au but mais la frappe puissante de l'ailier est au-dessus (41e). Dans la foulée, Ikoné donne d'une louche bien vue un ballon en or à Nzuzi Mata en pleine surface mais, après un bon contrôle de la tête, l'attaquant rate son duel face au goal (42e). A la pause, le 0-0 n'est pas spécialement logique vu les grosses occasions des deux équipes mais le nul, lui, l'est. 

Et si Paris avait bien commencé la première période, c'est Lorient qui entre bien dans la seconde avec une frappe croisée au ras du poteau très vite (46e). Lorient tient le ballon et l'attaquant adverse trouve même la barre transversale d'une reprise de près au premier poteau (55e) ! Nkunku s'offre une énorme occasion en allant piquer la balle dans les pieds du défenseur central adverse avant d'aller au but mais le gardien gagne ce duel imprévu (58e) ! A l'heure de jeu, c'est cette fois Lorient qui loupe une énorme occasion avec deux joueurs qui se loupent au second poteau devant le but grand ouvert (60e) !

Peu à peu, et malgré la pause fraîcheur, les joueurs ont de plus en plus de mal à construire et développer du jeu et il faut attendre plus de 20 minutes pour revoir une belle action : Traoré récupère dans le rond central et lance Epaillard qui s'avance. Il décale Georgen qui s'avance et frappe du gauche : le gardien dévie du bout des doigts en corner (81e) ! Sur celui-ci, Zagaou est trouvé au second poteau mais sa tête manque de puissance. C'est encore le même mal qui empêche sa reprise du gauche d'inquiéter le gardien sur le corner suivant (84e).

Ce sera finalement la dernière occasion du match, Paris poussant de façon trop désordonnée en toute fin de rencontre. A l'issue de cette seconde mi-temps difficile, le constat est le même qu'à la pause : le match nul est logique mais les deux équipes auraient pu et dû marquer. 

Les joueurs : 

Dans les buts, Rémy Descamps a globalement été le Parisien le plus constant du match puisqu'il n'a fait aucune erreur et s'est montré décisif, à l'image de son arrêt sur penalty à la demi-heure de jeu. A noter qu'il finit le match avec le brassard avec la sortie de Rimane.

En défense centrale, la paire Zagadou/Eboa-Eboa a eu de nombreuses interventions à faire et elle n'a pas été aussi intransigeante que face à Rennes il y a deux semaines. Si Eboa-Eboa s'est montré très rigoureux et impactant dans les duels, son jeune coéquipier a beaucoup plus souffert aujourd'hui entre problèmes d'alignement et quelques passages où il a été un poil tendre. Mais l'apprentissage passe aussi par ce genre de matches.

Sur le côté droit, Alec Georgen a encore fait preuve d'une activité monstre. Il s'offre une des plus belles occasions de la rencontre et a donné un ballon en or à Nkunku en début de match. En revanche, il a parfois un peu plus souffert défensivement. Sur le côté gauche, Fodé Ballo-Touré a fait un match en deux temps. Très peu en vue en première période, il a en revanche beaucoup participé en seconde. Comme Georgen, sa prestation offensive a été meilleure que celle en défense, avec quelques erreurs de marquage.

Devant la défense, le duo Rimane/Callegari a commencé très fort la rencontre et offert quelques très bons ballons en début de match lors de la meilleure période parisienne. Callegari régulait et Rimane verticalisait. Le capitaine a également été plutôt bon défensivement grâce à son activité. Le match de Callegari est moins brillant, notamment dans l'orientation, mais il a souffert du manque de solutions devant lui. Défensivement, il a alterné le bon et le moins bon.

Côté droit la majeure partie du temps, Ikoné a joué par fulgurances, ce qui est logique vu son style. S'il a fait quelques percées et créé quelques décalages ou offert plusieurs bons ballons, il a globalement souffert puis existé par périodes, souvent les meilleures du PSG. Dans l'axe, Nkunku est bien dur à juger : il a pas moins de 4 occasions franches et n'en met aucune mais il est pratiquement le seul parisien à s'être montré dangereux. En revanche, il a trop peu pesé dans le jeu pour un joueur de son niveau. Côté gauche, la recrue Gaëtan Robail n'a jamais su rentrer dans son match et a touché très peu de ballons. Remplacé à l'heure de jeu par Bernède, auteur d'une entrée en jeu qui aurait mérité dêtre plus simple.

En pointe, Nzuzi Mata a été l'auteur d'un excellent début de match avec des appels tranchants et récompensés mais il a explosé physiquement petit à petit. Il loupe une grosse occasion avant la pause et sort assez vite en seconde période, peinant à peser. Remplacé par un Makan Traoré auteur d'une entrée moyenne.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 25 février

mercredi 24 février

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux