Article 

Objectif Final Four pour le PSG Hand en Pologne

Publié le samedi 27 avril 2019 à 12:31 par Yorgos Bonos
Avant la finale de la Coupe de France, la section hand du PSG joue l'un des matches les plus importants de sa saison ce samedi en Pologne (18h sur beIN Sports 1). Face à Kielce, Champion d'Europe 2016 qu'il avait éliminé au même stade de la compétition l'an dernier, Paris voudra faire un pas vers une quatrième qualification consécutive au Final Four de Cologne.

Dujshebaev vs Gonzalez, le feu et la glace

Paris retrouve ce samedi (18h sur beIN Sports 1) son adversaire au même stade de la compétition l'an dernier. En quart de finale de Ligue des Champions, Paris y avait fait exploser les Polonais de Kielce dans leur Hala Legionow. Avec un Omeyer en feu et malgré la blessure très tôt de Luka Karabatic, les Parisiens avaient livré une prestation magistrale notamment en première mi-temps qu'ils avaient terminé avec un avantage de 12 buts et un score de 10 à 22.

Si l'effectif de Kielce s'est renouvelé avec les départs des cadres Szmal, gardien et meilleur joueur du monde 2019, et Bielecki, serial buteur maison aux célèbres lunettes de protection qu'il avait adoptées à la suite de la perte de son oeil, c'est sur le banc qu'est venu la révolution côté parisien.

Avec le recrutement de Raul Gonzalez, Paris a fait venir quelqu'un que l'entraîneur de Kielce connaît bien. En effet, les deux hommes se sont côtoyés pendant un peu plus de sept ans pour construire un monstre européen, le BM Ciudad Real. Tacticiens hors pair, leur collaboration alliait le feu de Talant Dujshebaev, incroyable meneur d'hommes et capable de colères homériques, à la glace de Raul Gonzalez, froid et méticuleux, ingénieur tactique notamment de la défense et dont Didier Dinart, meilleur défenseur de l'histoire de l'équipe de France dont il est le sélectionneur actuel, avait dit qu'il lui avait réappris à défendre à 30 ans.

Pour cette rencontre, si Paris jouera sans Benoit Kounkoud qui avait été très bon l'an dernier, Talant Dujshebaev sera handicapé par les absences. Celle de Michal Jurecki, victime d'une fracture du métacarpe, sera sans doute la plus pénalisante vu l'impact du joueur en attaque et en défense mais seront absents également Krysztof Lijeski et Dani Dujshebaev alors que Julen Aguinagalde est à peine remis d'une blessure à la cheville.

Rencontres entre les deux équipes

Paris et Kielce se sont rencontrés six reprises. Jusqu'ici le PSG a largement l'avantage avec cinq victoires pour une seule défaite, c'était au Final Four 2016 où Kielce est devenu champion d'Europe.

  • 2015-2016 - Ligue des Champions - ½ finale du Final Four - PSG-Kielce : 26-28
  • 2016-2017 - Super Globe (Championnat du Monde des Clubs) - 1/2 finale - PSG-Kielce : 29:25
  • 2017-2018 - Ligue des Champions - Phase de groupe - PSG-Kielce : 33-28
  • 2017-2018 - Ligue des Champions - Phase de groupe - Kielce-PSG : 29-30
  • 2017-2018 - Ligue des Champions - 1/4 de finale - Kielce-PSG : 28-34
  • 2017-2018 - Ligue des Champions - 1/4 de finale - PSG-Kielce : 35-32

Veszprèm, Barcelone et le Vardar un pied en demi

Les trois autres quarts de finale de la Champions League se sont déjà joués et ont donné un assez large avantage à leur vainqueur. Veszprém et Barcelone sont les plus proches d'une qualification avec respectivement six et sept buts d'avance avec match retour à domicile tandis que le Vardar a pris une option chez lui avec une victoire de huit buts avant de jouer le retour à Szeged.

1/4 de finale aller

  • Flensburg-Veszprém : 22-28
  • Nantes-Barcelone : 25-32
  • Vardar-Szeged : 31-23
  • Kielce-PSG

Kielce-PSG sera diffusé ce samedi à 18h sur beIN Sports 1.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 04 décembre

jeudi 03 décembre

mercredi 02 décembre

mardi 01 décembre

lundi 30 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux