Article 

25 centres ratés, record battu pour le PSG !

Publié le dimanche 4 avril 2021 à 18:25 par Thibaut Brossard
Face à Lille samedi, les hommes de Pochettino ont usé et abusé des centres. A une unique exception, ceux-ci n’ont jamais trouvé preneur et la paire Fonte-Botman s’est régaléex (18 dégagements à eux deux). Retour sur un mal profond du jeu parisien.

Le PSG a un problème avec ses latéraux, c’est un fait entendu. Et ce depuis plusieurs années. Cette saison, ils sont huit (Dagba, Kehrer, Pembélé, Florenzi à droite ; Bakker, Bernat, Kurzawa et Diallo à gauche) à avoir évolué sur les deux postes. C’est bien le signe que Tuchel puis Pochettino ne sont pas satisfaits de ce qu’ils ont en magasin. Sans compter, bien évidemment, les blessures qui n’épargnent pas ce secteur puisque les deux titulaires du poste (Florenzi et Bernat) étaient absents face à Lille.

Certainement mécontent des « performances » des latéraux alignés samedi, Pochettino a même remplacé sa doublette dès la 64e minute (Kehrer-Diallo par Dagba-Bakker). Avec probablement pour objectif de réussir enfin des centres puisque le dispositif de Galtier concentrait ses joueurs dans l’axe du terrain et laissait les côtés avec beaucoup d’espace. Malheureusement, les entrants n’ont pas connu plus de réussite que les titulaires.

Face aux Dogues, les Parisiens ont même battu leur record de médiocrité de la saison en ratant 25 des 26 centres exécutés !

Seul Marquinhos, lors de sa montée peu après l’heure de jeu, a réussi un centre qui a trouvé la tête plongeante de Neymar à la réception. Celle-ci est malheureusement passée à côté du but de Maignan.  

Pour le reste, ils sont neuf à avoir centré sans succès. On retrouve parmi eux le trio offensif (Di Maria, Mbappé, Neymar) et les quatre latéraux qui se sont succédé sur les ailes face à Lille. A eux quatre, ils en ont raté sept.

Jamais jusque-là cette saison le PSG n’avait tenté (et raté) autant de centres.

Le précédent record du PSG en matière de centres ratés datait des premiers pas de l’entraîneur argentin à Saint-Etienne (20 centres manqués).

Si le nombre de centres tentés n’a pas varié avec le changement de staff technique (14.5 de moyenne), la réussite a elle décliné : 16 % de réussite sous Pochettino contre 25 % de réussite sous Tuchel.

Il faut dire que le PSG ne compte pas vraiment de joueur ultra fiable dans cet exercice au sein de son effectif. L’Italien Florenzi, qui avait commencé par un brillant 5 sur 9 face à Marseille et qui tournait à plus de 40 % après trois matches, n’a pas totalement confirmé sur la durée.

C’est Sarabia qui présente le meilleur taux de réussite (33 %) mais l’Espagnol n’est guère souvent titulaire (9 fois en Ligue 1). Il devance Florenzi (32 %) qui a réussi 22 centres sur 91. Diallo, lui n’a pas encore réussi un centre cette saison en 6 tentatives.

Cette inflation du nombre de centres un soir de défaite (comme face à Monaco, Lorient ou Marseille) n’est pas surprenante. Dans un article pour le media Coparena, Julien Assunçao avait mis en évidence que plus une équipe était menée, plus elle avait tendance à tenter des centres pour revenir au score. Pourtant cette arme n’est pas des plus fiables pour remonter un handicap au score puisque son taux de conversion en but est seulement de 1.4 % : il faut donc en moyenne 71 centres pour marquer une fois. Qui plus est quand vos centreurs se nomment Kehrer ou Bakker…

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 14 avril

mardi 13 avril

lundi 12 avril

dimanche 11 avril

samedi 10 avril

vendredi 09 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux