Article 

Après Bruges/PSG, quelques joueurs ont perdu gros

Publié le jeudi 23 septembre 2021 à 18:46 par Philippe Goguet
Il était déjà su que Mauricio Pochettino n'avait pas apprécié la performance collective du PSG à Bruges. Mais vu les temps de jeu des deux derniers matches, certains joueurs en font visiblement les frais plus que d'autres.

Il y a un peu plus d'une semaine, le PSG sortait de Bruges (1-1) essoré par une équipe belge bien plus au point collectivement malgré un réel déficit de talent. Comme toujours, Mauricio Pochettino avait publiquement protégé ses troupes même s'il avait admis le très bon match des adversaires. Il y a quelques jours, L'Equipe expliquait pourtant que le technicien argentin n'avait que peu goûté la performance collective délivrée, reprochant le manque d'investissement collectif de ses troupes. 

L'attaque épargnée par Pochettino

Deux matches ont eu lieu depuis celui à Bruges, contre Lyon et Metz, et les choix de Mauricio Pochettino semblent bien montrer que certains ont plus perdu que d'autres en Belgique. Bien que pointés du doigt quand il s'agissait de s'investir défensivement, aucun des attaquants parisiens alignés ce soir-là n'a vraiment été mis sur le banc depuis. Mbappé et Neymar ont joué l'intégralité des matches contre Lyon et Metz, Messi était titulaire puis blessé tandis qu'Icardi, auteur d'une entrée catastrophique à Bruges, est de nouveau entré en jeu contre Lyon, marquant le but de la victoire, puis a été titularisé à Metz. 

Plus bas sur le terrain, l'histoire est en revanche bien différente et certaines performances effectuées en Belgique n'ont visiblement pas été digérées. Irréprochable en Belgique, Ander Herrera a logiquement conservé sa place de titulaire. C'est à peine moins le cas pour Wijnaldum, entré pour quelques minutes contre Lyon et encore titulaire à Metz malgré des matches douteux. Danilo a également pu rejouer à Metz mais le choix de faire débuter Rafinha interroge par rapport à deux autres joueurs, le coach parisien n'ayant jusque-là sorti le Brésilien de la cave que suite à la trêve internationale lorsqu'il n'avait aucun autre choix (PSG/Clermont (4-0)).

Paredes et Diallo n'ont plus rejoué, Draxler à peine plus

Entré comme relayeur à la mi-temps de Bruges/PSG (1-1) et régulièrement titulaire en début de saison, Julian Draxler n'a plus droit qu'à des miettes depuis puisqu'il est resté sur le banc contre Lyon alors qu'il fallait arracher la victoire et n'a joué que dix minutes à Metz dans une situation similaire. L'Allemand a perdu gros et Leandro Paredes est encore plus mal loti. Il n'est plus sorti du banc de touche depuis la mi-temps de Bruges/PSG, soit 235 minutes consécutives à regarder ses partenaires jouer. Un sacré déclassement pour celui que Pochettino avait mis dans le onze de départ dès son arrivée.

Les milieux utilisés depuis Bruges/PSG :

  1. Herrera : 111 minutes
  2. Danilo : 90 minutes
  3. Gueye : 90 minutes
  4. Wijnaldum : 70 minutes
  5. Rafinha : 65 minutes
  6. Draxler : 9 minutes
  7. Paredes : 0 minute

En défense, Abdou Diallo est dans le même cas. Auteur d'un début de saison mitigé au poste d'arrière gauche, il a vu Nuno Mendes lui prendre sa place de façon très claire puisque le Portugais a enchaîné deux titularisations après l'avoir remplacé pour les 20 dernières minutes à Bruges. Mais alors que Diallo pouvait espérer prendre la place de Kimpembe voire Marquinhos en défense centrale, il n'en a rien été au cours des deux matches qui ont suivi puisque la paire a enchaîné. Le coach parisien a d'ailleurs préféré placer Danilo en défense centrale pour la fin de match à Metz plutôt que de faire entrer Diallo alors qu'il avait encore deux changements disponibles...

Pour ces perdants de Bruges/PSG qui regardent désormais le terrain plus qu'ils ne le foulent, le calendrier intensif du PSG devrait toutefois leur redonner prochainement une chance. Paris rejoue dès samedi contre Montpellier puis surtout mardi soir en Champions League face à Manchester City. Avec trois matches en six jours, et même quatre en neuf jours en comptant PSG/OL (2-1), Pochettino va forcément leur redonner une chance à court terme. A eux de la saisir, cette fois-ci...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

mardi 19 octobre

lundi 18 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux