Article 

Areola : «On a été propre»

Publié le lundi 26 février 2018 à 11:14 par Philippe Goguet
Après la rencontre, le gardien du PSG Alphonse Areola a été l'un des rares joueurs du PSG à s'arrêter auprès des médias. Il est revenu sur la partie du PSG et les petits pépins physiques apparus, celui de Neymar comme le sien.

Très motivé et offensif avant PSG/OM, le gardien parisien Alphonse Areola a assuré durant le match en gardant sa cage inviolée, Thiago Silva venant à sa rescousse devant la ligne au seul moment où il a été dépassé. Après la partie, le portier qui fêtera ses 25 ans ce mardi s'est arrêté devant la presse pour débriefer la partie et il est allé droit au but : «On avait le match en main, on a joué notre jeu en faisant tourner le ballon et en essayant d'être efficace. On a été propres défensivement et offensivement.»

Le PSG s'est offert sa 18ème victoire à domicile cette saison, le tout en 18 matches, et Areola commente cette belle performance : «Les stats parlent pour nous... Ce soir, on était très bons, cela nous tenait à coeur d'être combatifs pour nos supporters dans ce Classique.» Très tranchant dans ses déclarations d'avant-match, le joueur formé au club a apprécié le soutien des ultras parisiens : «Cela fait déjà deux saisons qu'ils sont revenus et c'est toujours du bonus pour nous quand on sait qu'ils sont derrière.»

Reste un point négatif dans le match, à savoir la blessure à la cheville de Neymar. S'il avoué ne pas savoir grand chose après la partie si ce n'est que c'était très gonflé, Areola a quand même évoqué le cas du Brésilien : «C'est normal qu'on s'inquiète un peu car c'est un joueur important et on espère tous qu'il reviendra très vite. Mais tous les joueurs de l'équipe sont importants et on a la qualité pour pallier à quelques éventuelles blessures.» Mais comme le rappelle Areola, Neymar reste «un leader technique, il est là pour nous faire nous surpasser : on doit se mettre à son niveau et c'est ce qu'on fait.»

Mais Neymar n'est pas le seul à avoir semblé finir blessé puisqu'Areola est resté au sol quelques secondes en fin de match après une belle envolée. Rien de grave pour autant comme il l'explique : «Une petite crampe, je sentais le froid me prendre. Je commençais déjà à enlever les straps cinq minutes avant, je la sentais monter. Mais j'ai pu sortir balle quand même à la fin et c'était important aussi de garder ce but inviolé. Pas d'inquiétude pour moi, ça va (rires).» Ce lundi, on rigole en revanche un peu moins du côté de Marseille.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux