Article 

Chelsea/PSG (1-2), suffocant puis jouissif

Publié le mercredi 9 mars 2016 à 22:34 par Philippe Goguet
Le PSG s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la 4ème année consécutive en allant s'imposer 2-1 à Chelsea grâce à des buts de Rabiot (16e) et Ibrahimovic (67e). Diego Costa avait égalisé peu après l'ouverture du score et Chelsea a été menaçant jusqu'à sa sortie sur blessure à l'heure de jeu. Les Blues se sont écroulés ensuite, terrassés par le but de Zlatan. Paris s'est alors offert une fin de match tout en contrôle et jouissive.

Les compositions :

Le banc : Sirigu, Van der Wiel, Kurzawa, Stambouli, Pastore, Cavani, Augustin. Douchez, Verratti et Kimpembe sont en tribune.

Le onze de Chelsea : Courtois - Azpilicueta, Cahill, Ivanovic ©, Kenedy - Mikel, Fabregas - Pedro, Willian, Hazard - Diego Costa. 
Le banc: Begovic, Baba, Matic, Loftus-Cheek, Oscar, Traore, et Loïc Remy

La feuille de match :

Buts : Rabiot (0-1, passe d'Ibrahimovic, 16e), Diego Costa (1-1, passe de Willian, 27e)
Avertissements : Rabiot (35e), Motta (41e), Fabregas (45e), Mikel (53e), Matuidi (86e)

Le match :

La rencontre est électrique dès le coup d'envoi même si le PSG tente de jouer. Au bout de 120 secondes, Rabiot rate une passe et Chelsea en profite avec Diego Costa qui frappe suite à un rateau sur Thiago Silva mais Trapp dégage en corner. Paris rentre toutefois dans son match et Lucas accélère plein axe. Il sert Di Maria qui croise bien sa frappe devant Courtois mais Ivanovic sauve les Blues (5e). Le match est ultra tendu, chaque équipe n'attend qu'une mini erreur pour en profiter et bondir. A ce petit jeu, si Chelsea est redoutable, c'est pourtant le PSG qui ouvre le score avec Di Maria qui porte la balle dans l'axe et envoie Ibra au but légèrement décalé côté droit. Le Suédois s'avance et centre parfaitement au second poteau pour Rabiot qui ouvre le score (0-1, 16e).

Paris prend alors l'ascendant de façon claire et ce même si Hazard est contré à deux reprises dans la surface après des rushes de ses coéquipiers (18e et 20e). Paris a le match à sa main et fait tourner les Blues en bourrique, sans pour autant se créer d'occasions. C'est finalement sur une passe où Motta rate son contrôle que Chelsea revient au score. Fabregas presse l'Italien, Willian récupère et arrive à servir Diego Costa aux 20m. Le Brésilien efface Silva d'un joli crochet et égalise du gauche depuis l'entrée de la surface (1-1, 27e). Ce but change tout le match et le PSG va perdre toute confiance à ce moment-là, peinant alors à retrouver ses séquences de jeu qui faisaient tant mal aux Blues jusque là. 

Paradoxalement, c'est à ce moment-là que les Parisiens vont se procurer leur meilleure occasion avec Di Maria qui lance Lucas côté droit. Il avance, temporise et centre au second poteau pour Zlatan mais la tête du Suédois est trop sur Courtois (34e). La fin de la mi-temps est simple : le PSG a la balle mais Chelsea contre avec une grande efficacité à chaque perte de balle, et elles sont nombreuses côté parisien. Fabregas se retrouve ainsi en bonne position aux 20m mais ne cadre pas (40e) tandis que la frappe enroulée de Hazard est captée par Trap (42e). La dernière frayeur avant la mi-temps est pour Diego Costa qui tente sa chance de loin. Trapp semble avoir le ballon mais relâche et Marquinhos dégage alors en catastrophe en corner. A la mi-temps, le score de 1-1 est logique, chaque équipe ayant eu son temps fort. Paris a su marquer vite mais l'égalisation est arrivée bien trop rapidement pour faire douter des Blues très mordants.

Après un bon début de seconde mi-temps du PSG, la première accélération de Willian côté gauche fait mal et son centre en retrait est repris par Diego Costa mais David Luiz contre bien dans la surface avant que Lucas ne dégage (49e). Les hommes de Hiddink paraissent bien plus mordants mais Paris a le ballon et tente de faire courir, ou de gagner du temps. Le match prend une tournure inattendue quand Diego Costa s'écroule d'un seul coup, tout seul. Le monstre de Chelsea est blessé musculairement et doit laisser sa place à Bertrand Traoré (60e).

Paris respire d'un coup et s'offre enfin une action qui va vers l'avant avec Rabiot qui envoie Zlatan vers le but mais Courtois sort bien devant le Suédois et concède un corner (62e). Chelsea reste toutefois menaçant et Willian sollicite Trapp des 20m. Le gardien va vite au sol et repousse. C'est sur Hazard qui frappe de près mais l'Allemand a un réflexe fou de la main gauche et repousse encore (65e) ! Le match tourne sur l'action suivante quand un long une-deux entre Di Maria et Motta, pourtant bien mal engagé, permet à l'Argentin de se retrouver dans la surface. Il centre parfaitement aux 6m pour Ibra qui marque de près et fait exploser la tribune visiteurs juste devant elle (1-2, 67e). 

Le PSG vient de tuer le match et fait alors une démonstration de jeu collectif aux Londoniens. On retrouve notamment une action qui envoie Zlatan côté gauche. Le Suédois centre pour Di Maria qui fait une talonnade que Courtois capte toutefois bien (72e). Sur une action similaire avec Maxwell à la place d'Ibra, c'est cette fois Ivanovic qui sauve devant le Suédois dans les 6m (80e). Chelsea tente mais le coeur n'y est plus et on voit Pedro tenter une frappe désespérée qui s'envole (82e). La fin de match est anecdotique, Chelsea a rendu les armes depuis bien longtemps et le PSG s'amuse à Stamford Bridge.

Le PSG se qualifie finalement de façon très logique à Stamford Bridge, Chelsea n'ayant joué qu'une heure tandis que les Parisiens ont su être constants, patients et réalistes. Paris gagne les deux manches de son huitième de finale et se retrouve en quarts de finale pour la quatrième année consécutive.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux