Article 

Florenzi avant City/PSG : « Ce sera avant tout un match mental »

Publié le lundi 3 mai 2021 à 12:03 par Philippe Goguet
Avant de défier Manchester City une nouvelle fois, l'arrière droit du PSG Alessandro Florenzi s'est confié au site officiel du club parisien. Pas question d'abandonner pour le latéral italien, persuadé que le match se jouera avant tout dans la tête.

Reposé le week-end dernier contre Lens (2-1) puisque même pas retenu dans le groupe, Alessandro Florenzi devrait débuter comme titulaire la demi-finale retour de Champions League contre Manchester City ce mardi soir, comme à l'aller. Une rencontre perdue (1-2) sur deux coups du sort selon lui : « Leur but, un peu chanceux, nous a coupé les jambes et nous n'avons pas pu jouer comme nous le voulions. Ils ont marqué un deuxième but, encore plus chanceux que le premier, mais rien n'est encore perdu. Nous avons encore notre mot à dire sur la qualification. »

C'est surtout en s'appuyant sur une premièe mi-temps jugée « très très bonne » par l'Italien que le PSG compte retourner la situation en sa faveur, Florenzi reprenant la thèse de son entraîneur à ce sujet : « Si nous jouons comme en première mi-temps, nous pouvons les battre. Bien sûr, nous devrons le faire pendant 90 minutes. Et ce ne sera pas facile. Mais nous sommes, à mon avis, une équipe capable de faire ce genre de résultats. »

Face à un City sûr de sa force, Florenzi, qui se déclare « vraiment confiant pour ce match », va aussi mettre en avant l'aspect mental de la partie, plus que physique : « Dans ce genre de match, on ne ressent pas la fatigue. La vérité c'est que vous ne la ressentez pas parce qu'il y a de la motivation, il y a de la fierté, il y a une équipe, il y a une ville qui espère un bon résultat. Il est évident que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour offrir aux supporters quelque chose d'historique. C'est ce que nous voulons, donc ce que Ney a dit sur la fatigue est tout à fait juste. Ce sera avant tout un match mental. La première règle est donc de toujours y croire. Ensuite, c'est évidemment nous qui allons sur le terrain et c'est nous qui déciderons de notre sort.»

Et si le latéral italien fait du mental une clé pour la rencontre, il a en revanche expliqué qu'il faut éviter de trop y penser avant la partie : « Ce genre de matches, à mon avis, moins on les prépare mentalement, mieux c'est. Si vous commencez à y penser à partir de 3, 4 jours avant, vous arrivez épuisé. Il y a des matches qui se préparent tout seuls, comme on dit, et celui-ci en fait partie. Nous allons y aller avec beaucoup de cœur, beaucoup de fierté et beaucoup d'envie de bien faire... Pour essayer d'entrer dans l'histoire. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 16 mai

samedi 15 mai

vendredi 14 mai

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux