Article 

Herrera, l'autre homme du match de PSG/Saint-Etienne ?

Publié le mardi 20 avril 2021 à 14:02 par Thibaut Brossard
Bien sûr, Mbappé a inscrit deux buts et a encore éclaboussé la Ligue 1 de tout son talent à l’occasion de la difficile victoire face à St-Etienne (3-2). Mais à regarder les stats de plus près, la performance d’Herrera est au moins aussi remarquable. Suffisant pour en faire l’homme du match ? C’est fort possible. Démonstration.

Avant d’analyser en détail la performance de l’ancien Mancunien face à St-Etienne, rappelons qu’il était positionné dans un double pivot avec Danilo et derrière Rafinha, soit la même configuration qu’à Dijon (victoire 4-0 fin février). Cette association « ibérique » constitue l’un des sept « double-pivots » alignés par Pochettino depuis qu’il a pris l’équipe en main (rien qu’en Ligue 1 et Champions League, soit 18 matches).

Sa 14e titularisation de la saison en Ligue 1

Ce qui n’a pas changé avec le changement de coach, c’est son rôle de doublure. Il a certes disputé 26 des 33 matches de Ligue 1, soit le deuxième total de tout l’effectif, mais n’a été titulaire que 14 fois seulement. C’est toujours mieux que la saison dernière (8 titularisations) qu’il avait essentiellement passée à l’infirmerie, mais seul Sarabia a plus d’entrées en cours de match que lui (13 contre 12). Cela se traduit par un nombre de minutes modeste (1475) qui le situe au neuvième rang de l’effectif (derrière Bakker notamment).

Compte tenu de la copie rendue ce dimanche face aux Verts, il faut croire que ce rôle de « super remplaçant » lui convient bien. On va voir en effet qu’il a, à l’occasion de cette rencontre, battu plusieurs de ses records personnels.

C’est notamment le cas de son nombre de ballons touchés (127). Son précédent record datait de la 1ère journée de la saison face à Lens (122). Sa moyenne de la saison est élevée puisqu’on comptabilise 102 ballons joués toutes les 90 minutes en Ligue 1 (contre 92 la saison dernière).

Surtout, il a joué 30 de ses ballons dans le dernier tiers du terrain. Il s’agit du troisième total du match derrière les 38 de Mbappé et 32 de Rafinha

Alors qu’il lui est souvent reproché d’être assez neutre balle au pied, il a au contraire dimanche pris les choses en main et s’est montré tranchant offensivement. En l’absence de Verratti, Neymar et Paredes et avec un Rafinha peu inspiré, il était indispensable qu’un des milieux se fasse un peu violence et apporte offensivement. Mission accomplie pour l’Espagnol dont les chiffres traduisent sa volonté d’aller de l’avant.

Une réelle volonté d’aller de l’avant

On retient en premier lieu les 1003 mètres qu’il a fait gagner au ballon, que ce soit par la passe (629) ou par la conduite (374). Il s’agit de son record depuis qu’il a signé au PSG et seuls Verratti (face à Lens et Montpellier) et Paredes (contre Nice) ont fait mieux sur un match cette saison en Ligue 1 au PSG !

Face aux hommes de Puel, il fut l’un des rares à jouer vers l’avant et à faire progresser le ballon. L’écart de distance gagnée avec les autres Parisiens est d’ailleurs assez impressionnant (Kimpembe est 2e avec 683 mètres, Danilo 3e avec 628).

Le site fbref.com recense pas moins de 15 passes entrant dans le dernier tiers du terrain. Il s’agit là encore de son record sous les couleurs Rouge et Bleu et du record du match. Le même site a comptabilisé 19 conduites de balle à l’origine des 374 mètres gagnés de cette façon. Record du match encore une fois.

Une dernière stat traduisant son jeu vers l’avant : il a réussi les trois passes en profondeur qu’il a tentées. L’une d’elles a d’ailleurs trouvé Mbappé pour l’égalisation parisienne à un partout (79e minute) : sa passe par-dessus la défense, dans la course du numéro 7 parisien, est un modèle de justesse et, associée au talent de Mbappé face au but, a permis au PSG de ne pas cogiter longtemps après l’ouverture du score de Bouanga (78e minute).

Ses stats offensives ne se résument pas qu’aux mètres gagnés et à cette passe décisive. Par ses passes (2 passes clés) ou les fautes qu’il a provoquées (4 : record du match et record personnel), il est à l’origine de 5 tirs de ses partenaires (meilleure performance du match à égalité avec Mbappé).

Le tout fut accompagné d’une propreté technique dont il n’a pas toujours été coutumier : contre St-Etienne, il n’a raté que 7 des 115 passes qu’il a tentées (94 % de réussite) dont un parfait trois sur trois aux passes longues. Il n’a en outre perdu que 10 ballons, soit 8 % des ballons qu’il a joués, un très bon ratio (Danilo est à 11 % sur ce match et Rafinha à 18 %).

Très actif défensivement

Il n’en a pas pour autant oublié de défendre et de se battre sur chaque ballon comme il en a l’habitude. Il a d’ailleurs gagné six des neuf duels disputés. Il a surtout à son actif 11 ballons récupérés, records du match et personnel à la clé !

Dans ce domaine, il n’a d’ailleurs pas à souffrir de la comparaison avec les autres milieux de terrain cette saison au PSG. Avec 7 récupérations en moyenne toutes les 90 minutes en Ligue 1, il confirme qu’il sait aussi enfiler « le bleu de chauffe » quand il faut. 

Les autres stats défensives de la rencontre face à St-Etienne traduisent également son investissement puisqu’il a réussi 2 tacles sur 3 et 7 actions de pressing sur 18.

Alors, Herrera homme du match ? En tous les cas, il a pris ses responsabilités (comme Mbappé sur le pénalty) et réussi une de ses meilleures prestations sous les couleurs parisiennes. Ce n’était certes « que » St-Etienne en face, mais il a largement contribué à sortir le PSG du guêpier dans lequel l’équipe s’était mise. Un dépassement de fonction, notamment dans sa contribution offensive, salutaire compte tenu des absents et de la tournure des événements. Le signe d'un mental à toute épreuve, à défaut d’avoir toujours eu un physique fiable (beaucoup de blessures par le passé). Compte tenu de la concurrence au milieu de terrain, pas sûr que cela suffise pour en faire un titulaire lors des grosses échéances mais Pochettino sait qu’il peut compter, avec Herrera, sur un véritable soldat capable de rendre de précieux services quand on fait appel à lui. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

samedi 08 mai

vendredi 07 mai

jeudi 06 mai

mercredi 05 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux