Article 

La performance XXL de Neymar lors de PSG/Dijon (4-0) vue par les chiffres

Publié le dimanche 25 octobre 2020 à 8:12 par Thibaut Brossard
Sans même marquer en dépit de plusieurs occasions, Neymar a éclaboussé de toute sa classe la rencontre face à Dijon. Retour en chiffres sur la performance XXL de l’éphémère capitaine du soir.

Bien sûr, malgré plusieurs bonnes situations (dont 3 coups francs aux 20 mètres et un face à face avec le gardien), Neymar n’a pas marqué lors de PSG/Dijon (4-0), samedi soir dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1. Mais, à part cela, il a tout fait subir aux pauvres Dijonnais.

Le Brésilien a tout d’abord beaucoup frappé au but : 7 tirs, dont une tête sur le poteau. Il n’a certes cadré que deux fois mais a frappé trois fois de l’extérieur de la surface (les 3 coup francs). Il s’agit de son plus haut total de la saison mais il frappe plus au but sur ce début de saison qu'il ne l'a jamais fait au cours de sa carrière.

Ses 5.5 tirs par match constituent en effet son point culminant en championnat. Il tournait la saison passée à 4.8 ce qui constituait déjà le point haut de sa carrière. Il n’avait jamais frappé plus de 3.7 fois par 90 minutes avec Barcelone.

La courbe rouge du graphique met en évidence que malheureusement cette augmentation du nombre de tirs ne s’accompagne pas d’une plus grande réussite puisqu’il ne cadre que très peu depuis le début de saison : 27 % seulement (6 tirs sur 22). Compte tenu de ses taux de « cadrage » des années antérieures (tous compris entre 40 % et 52 %), on ne doute pas que la précision revienne d’ici peu.

8 passes clés, son record avec le PSG

Le numéro 10 parisien n’a pas été seulement tireur face à Dijon, mais également passeur. Il est officiellement l’auteur de deux passes décisives (et dépasse ainsi Valdo au classement des meilleurs passeurs de l’histoire du PSG avec 41 assists) : la première pour Kean à la 23e minute après un slalom dans la défense bourguignonne ; la seconde, la classique passe en profondeur pour lancer Mbappé (82e). Il est aussi l’auteur d’un amour d’avant-dernière passe pour Sarabia sur le dernier but parisien.

Enfin, il n’a cessé de régaler ses partenaires tout au long de la soirée : le site spécialisé Whoscored le crédite de 8 passes clés, son record sous les couleurs parisiennes. Aucun parisien n’a d’ailleurs fait mieux cette saison, ni au cours des trois précédents exercices.

Et une bonne partie de ses passes clés (c’est-à-dire des passes débouchant sur un tir d’un coéquipier) aurait pu être des passes décisives sans la maladresse de ses partenaires ou les sauvetages du gardien dijonnais. On pense notamment au coup-franc qu’il dépose sur la tête de Danilo à la 31e minute ou aux occasions manquées par Sarabia (44e) et Kean (50e).

Au four et au moulin, Neymar a été le déclencheur de la quasi totalité des offensives parisiennes. C’est d’ailleurs lui qui a touché le plus de ballons (95) :

Son pendant côté droit, Rafinha, n’a quant à lui touché « que » 58 ballons (en jouant 5 minutes de moins).

Dans un grand soir, il n’a pas pour autant abusé du dribble (9 tentés dont 5 réussis). Il faut dire que les Dijonnais ne le laissaient pas enchaîner : ils ont en effet été sanctionnés à huit reprises pour des fautes sur le meneur de jeu parisien. Il n’avait pas subi un tel traitement de choc depuis la venue des Montpelliérains en février 2020 (9 fautes).

Une grosse activité défensive également

Voilà déjà de quoi constituer, malgré le déchet devant le but, un match de haut niveau. Le plus impressionnant, c’est qu’il a ajouté à cette grosse performance offensive, une vraie débauche d’énergie défensive qui se retrouve dans différents indicateurs : il a réalisé 4 tacles (2 avec succès) et réussi 3 interceptions (2e plus haut total du PSG derrière les 4 de Dagba). Il est surtout (avec Bakker et Rafinha) le Parisien qui a récupéré le plus de ballons de la rencontre (6) !

Un tel comportement des deux côtés du terrain, cela méritait bien le capitanat ! Pour la première fois de sa carrière en France, Neymar a en effet porté le brassard de capitaine suite à la sortie de Marquinhos (73e).

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux