Article 

Lamouchi s'attend à «souffrir» et estime que «Ben Arfa n'a rien a prouver»

Publié le samedi 22 septembre 2018 à 17:16 par Philippe Goguet
Avant la rencontre face au PSG, l'entraîneur de Rennes Sabri Lamouchi a confirmé qu'il s'attendait à une partie particulièrement difficile en conférence de presse. Il estime aussi que Ben Arfa n'a rien à prouver.

Rennes a à peine eu le temps de savourer sa victoire historique en Coupe d'Europe que le club breton reçoit ce dimanche le PSG et l'entraîneur des Rouges et Noirs était en conférence de presse ce samedi matin à la veille de la rencontre. Sabri Lamouchi a notamment été interrogé sur le manque de récupération de ses troupes par rapport à Paris : «Deux jours, ce n’est pas rien. Mais on le savait donc on ne va pas prendre cette excuse-là. Le Paris Saint-Germain est toujours une tâche très difficile. Avec deux jours de moins, cela le sera encore plus.»

Comme il l'explique ensuite, «il va falloir être bien plus concentré et commettre moins d’erreurs que d’habitude. De toute façon, on va souffrir. Et quand on part de ce postulat-là, on est crédule. Et en étant crédule, on doit être beaucoup plus vigilant, concentré, sachant qu’en face, le danger est partout. La saison dernière, la première confrontation face au PSG, au mois de décembre (16 décembre, 4-1) avait été difficile. La deuxième, on en avait pris 6 (7 janvier, 6-1). Le troisième, les joueurs ont changé leur regard et leur approche sur le match (30 janvier, demi-finale de Coupe, 2-3). Ce match-là a été un match qui, non pas nous a rapprochés des Parisiens, mais c’est sur ce match-là qu’on a un peu plus embêté les Parisiens.»

Relancé sur comment gêner le PSG, il s'explique : «Je ne sais pas si on peut avoir la maîtrise contre Paris ! On sait très bien que la qualité première du PSG, c’est justement d’avoir ce jeu de possession et d’avoir des solutions en permanence. Ce n’est pas vraiment l’objectif de demain. L’objectif de demain, c’est de souffrir et d’accepter de souffrir ensemble. Et puis surtout avec les quelques occasions qu’on aura, de les jouer à fond. Parce qu’on pourrait peut-être, en y croyant, les embêter. Ce sera à nous d’emmener le stade, d’emmener les supporters avec nous. On espère qu’on aura des faits de jeu et des situations qui nous permettront d’emballer le match et d’emmener tout ce public du Roazhon Park derrière nous et peut-être d’y croire. Mais tout le monde sait, nous les premiers, qu’il va falloir qu’on apprenne à souffrir ensemble.»

Dans ce match, l'entraîneur pourra compter sur un certain Hatem Ben Arfa mais l'entraîneur a estimé que le gaucher de 30 ans n'avait aucun sentiment de revanche : «Honnetement, je ne crois pas. Tout le monde s'attend à ce que Hatem joue et puisse démontrer tout son talent. Mais il n'a rien a prouver, encore moins aux Parisiens. Ce serait une erreur d'avoir ce sentiment de revanche. Il va surtout prendre du plaisir et faire ce qu'il sait faire, pour son équipe du Stade Rennais.»

En revanche, Lamouchi s'est bien réjoui de l’absence de Kylian Mbappé, suspendu : «Il est évident que pour tous les supporters du Roazhon Park, ce sera peut-être une déception. Pour ma part, je préfère le voir à la télévision ou à l’extérieur du terrain que sur le terrain. C’est un problème en moins, vu tous les problèmes que peut poser le Paris Saint-Germain. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 05 août

mercredi 04 août

mardi 03 août

lundi 02 août

dimanche 01 août

samedi 31 juillet

vendredi 30 juillet

jeudi 29 juillet

mercredi 28 juillet

mardi 27 juillet

lundi 26 juillet

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux