Article 

L’OM s’attend à des provocations sur Alvaro (LP)

Publié le mercredi 13 janvier 2021 à 9:17 par Pierre Bastide
Le PSG affronte l’OM en finale du Trophée des champions à Lens ce mercredi. L’occasion de retrouvailles tendues entre Neymar et Alvaro, quatre mois après les accuses de racisme portées par le Brésilien à l’encontre du défenseur olympien. L’affaire sera dans toutes les têtes.

Un mois après sa blessure contractée lors de la défaite parisienne en championnat contre Lyon (1-0), Neymar pourrait effectuer sa première titularisation dans le onze du PSG version Mauricio Pochettino, pour la finale du Trophée des champions contre l’OM. Décalée de plusieurs mois en raison de la crise sanitaire, la rencontre devrait être le théâtre des retrouvailles entre Neymar et Alvaro, quatre mois après la fin de match houleuse qui avait opposé les deux équipes.

Pour ce match aux allures de revanche entre les deux clubs rivaux après la victoire marseillaise en septembre dernier (1-0), le comportement des deux joueurs, annoncés titulaires, sera particulièrement scruté. A Marseille, l’équipe se prépare à devoir protéger son défenseur, selon Le Parisien. « On pense qu’il va être provoqué à mort. Les joueurs seront très attentifs, très vigilants, si les Parisiens essayent de le déconcentrer », explique une source marseillaise.

Si dans son édition du jour, le quotidien annonce que Neymar n’a pas digéré le Classique perdu, où il avait publiquement accusé Alvaro de propos racistes à son égard, ce match serait également dans toutes les têtes du côté marseillais. En interne, le club affirme que son défenseur a « digéré » la polémique, mais le journal local explique que l’ancien joueur de Villareal resterait profondément marqué par l’épisode.

Cadre de l’OM depuis son arrivée au club à l’été 2020, Alvaro a « souffert de ce qu’il s’est passé », a indiqué André Villas-Boas. Le niveau de jeu du défenseur central espagnol aurait même été un temps affecté par la polémique, alors que les insultes et les menaces se sont multipliées à l’égard du joueur et de son entourage après la rencontre contre le PSG. 

Quatre mois après, Neymar affirme toujours que l’Espagnol l’a traité de « singe ». Portée devant la justice sportive, l’affaire en est restée là puisque ces accusations n’ont pu être accréditées, tout comme celles menées par l’OM accusant à son tour le Brésilien de propos racistes envers Hiroki Sakai. Mais tout indique qu’elles seront bien à l’esprit des joueurs lors de cette finale.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux