Article 

Mbappé, Lee, Barcola, Beraldo, Mendes, etc, la conférence complète de Luis Enrique avant PSG/Lille

Publié le vendredi 9 février 2024 à 18:01 par Fouzia
A la veille de retrouver une équipe de Lille pour lequel il n'a eu que des mots positifs, Luis Enrique était en conférence de presse et il a, pour une fois, beaucoup évoqué de cas individuels : Barcola, Nuno Mendes, Mbappé mais aussi Lee ont été discutés. Il a également évoqué plusieurs thématiques collectives. Voici ses propos en intégralité, traduits par nos soins.

AU MICRO DE PSG TV

Quelle analyse avez-vous fait du match aller qui a fini sur un nul 1-1 et que faire pour l’emporter cette fois ?

« Oui, c'est toujours l'objectif de gagner. Je pense que nous avons joué un match très complet à Lille et que nous avons annihilé leurs possibilités offensives. Ils ont égalisé à la dernière minute mais je crois que c'est un match que nous méritions de gagner. C’est un bon repère pour la suite et ce sera un match très attrayant. »

Jonathan David, Zhegrova… Il y a beaucoup de qualités offensives au LOSC. Sans révéler les secrets de préparation du match, adaptez-vous vos séances d'entraînement à l’adversaire et à ses forces ? 

« Nous avons une façon de défendre assez intense et agressive dans le sens où nous ne n’offrons aucun répit à nos adversaires. Il y a évidemment toujours des nuances en fonction de l'équipe contre laquelle nous jouons. Lille est une équipe qui possède de très bons joueurs au niveau individuel, mais nous n'essayons pas de changer notre philosophie générale. Nous avons une philosophie de jeu qui est celle-là et nous apportons des nuances en fonction des joueurs et de leur profil, s’ils sont plus dribbleurs ou moins dribbleurs, plus rapides moins rapides, nous essayons d'aider nos joueurs sur ces points. »

Le match de Ligue des Champions impacte-t-il la préparation ? 

« La réponse officielle devrait être que nous ne pensons pas à la Ligue des Champions. La réponse non officielle ? Comme nous sommes entre nous à la maison, disons que nous avons pour objectif clair de remporter tous les titres et donc de gagner contre Lille et essayer de ne pas trop penser à la suite. »

EN CONFÉRENCE DE PRESSE

Quelles sont les nouvelles pour Kylian Mbappé ? Pourra-t-il jouer demain ?

« Oui, Kylian sera là demain pour PSG/Lille »

« Oui, Kylian sera là demain pour le match et à disposition du groupe pour jouer. Aujourd’hui, il n’a pas participé à l’entraînement parce que nous n’avons voulu prendre aucun risque. Il s’est entraîné en salle. Mais oui, demain, il sera disponible. »

Vous connaissez maintenant la ville et le club par cœur. Le PSG ailleurs qu’au Parc des Princes, est-ce envisageable pour vous ?

« Le Président a été très clair dans le message qu’il a communiqué. Je sais avec certitude qu’il travaille à la meilleure solution pour le club et c’est le plus important : trouver une solution, peu importe laquelle, et que nous puissions être plus forts avec le stade le jour où la décision sera prise. Mais je pense qu’il a été très clair sur le sujet. »

Nuno Mendes a fait plusieurs apparitions à l'entraînement collectif. Avez-vous une date précise de son retour ?

« Non, non. Ça se rapproche beaucoup et il s’entraîne avec nous de manière intermittente, sur certains exercices uniquement. Il ne fait pas la totalité de l’entraînement mais il est déjà à un très bon niveau, et c’est une très bonne nouvelle. Le reste relève du staff médical et tant qu’il ne donne pas le feu vert, il n’est pas disponible. Mais il s’entraîne déjà avec le groupe et c’est une très bonne nouvelle pour lui et pour l’équipe. »

Comment gérer ce match face à Lille alors qu’il y a celui de Ligue des Champions juste après : faut-il aligner la meilleure équipe ou procéder avec précaution ? 

« Aujourd’hui, nous sommes à un stade de la saison où l’on joue tous les 3 jours. Pour un entraîneur, cela signifie qu’il faut planifier avec le staff en fonction des différentes options à disposition et chercher à être performants à chaque match. Il ne faut pas dévaloriser un match et penser qu’un autre est plus important. C’était important contre Brest, en Coupe de France, c’est important contre Lille en championnat, ce sera important [contre la Real Sociedad] en Ligue des Champions. Tous les matchs sont importants.

« Nous n'avons pas l’intention de faire l’impasse sur un match »

C’est pour ça que nous avons une équipe avec cet effectif [fourni] où l’on essaye de doubler chaque poste : pour être compétitifs dans chaque compétition que nous jouons. Nous n'avons pas l’intention de faire l’impasse sur un match, non. Nous voulons être performants, jouer bien et gagner chaque match. »

L'association Hakimi-Dembélé fonctionne très bien. Qu'est-ce qui vous plaît dans ce duo ? Et quelle est selon vous la marge de progression ?

« Le couloir gauche commence à se rapprocher du même niveau que le droit »

« Un entraîneur qui arrive dans un nouveau club, ou même qui est dans un processus ponctuel peu importe ses années de présence dans un club, essaye toujours d’identifier les synergies et le type de profil qui s’adapte le mieux à ton type de jeu. Dans ce cas précis, depuis mon arrivée, je peux constater que tout fonctionne très bien dans ce couloir droit. Je crois que le couloir gauche commence à se rapprocher du même niveau. Il est très important que nous puissions continuer à ajouter des profils de jeu différents pour voir ce que nous souhaitons voir sur le terrain. C’est sûr que Ousmane et Hakimi, qui font partie des trois joueurs qui ont le plus évolué dans ce couloir droit, assurent à merveille. Il n’y a qu'à regarder les matchs pour se rendre compte de la fluidité de l’énergie et de la connexion entre eux. »

Un petit mot sur Barcola qui montre beaucoup de personnalité avec une capacité d’élimination assez impressionnante pour un joueur de son âge avec une expérience limitée. Sa progression flagrante vous étonne-t-elle ? 

« Quand tu recrutes un jeune joueur, c’est toujours parce que tu apprécies déjà ses qualités et ses performances. Mais ce qui est toujours une grande inconnue, une surprise, c’est de savoir combien de temps il faudra à ce joueur pour s’adapter, s’il y parvient, et si son niveau sera le même dans son précédent club et dans un grand club, un plus grand club comme le PSG. Et ça c’est toujours un mystère. Mais ce n’est pas juste le cas pour ce type de jeunes, ça vaut également pour les plus jeunes pour lesquelles il y a une incertitude encore plus grande je dirais. C’est aussi le cas pour les joueurs d’expérience. Tu peux recruter un joueur d’un club de niveau inférieur en théorie, de 26 / 27 ans, qu’il ne joue jamais, qu’il ne réussisse pas à s’imposer et ne s’adapte pas. C’est la difficulté de rejoindre un club de notre profil.

Dans le cas de Bradley, nous sommes évidemment heureux qu’il ait réussi à s’adapter aussi vite et qu’il soit déjà à ce niveau. Mais il faut s’y maintenir à ce niveau, et ça, c’est toujours très difficile. Au club, on travaille toujours à l'amélioration de l'équipe dans laquelle Bradley doit lui aussi continuer de s’améliorer, en attaque et en défense, pour que l’on puisse fixer un seuil d’exigence pour tous le plus élevé possible. »

Sur les derniers matchs, on a vu le PSG évoluer assez bas à certaines périodes du match. Est-ce une volonté pour diversifier les forces de cette équipe pour notamment évoluer aussi en transition ? 

« Quand le PSG joue bas, c'est parce que l'adversaire est meilleur que nous »

« Non, quand le PSG joue bas, c'est parce que l'adversaire est meilleur que nous. Ce qui est certain, c'est que nous redescendons tous pour défendre, et c'est l'une des meilleures choses possibles parce qu'en tant que bloc, nous sommes beaucoup plus forts. L'objectif n'est jamais de défendre bas mais nous ne sommes pas les meilleurs du monde hein, les adversaires jouent aussi. C’est le football, c'est un sport complexe. Et que faire lorsque l'adversaire est meilleur que vous et vous oblige à défendre bas ? Eh bien, défendre bas de manière coordonnée et essayer de ressortir le plus vite possible, parce que plus vous êtes loin de vos cages, plus il est difficile d’encaisser un but. »

On a vu les attaquants du PSG - Mbappé, Barcola, Dembelé - apporter beaucoup de percussion. Cela correspond-il au football total que vous prônez ?  

« Quand tu joues avec des profils comme Ousmane, Kylian et Bradley, qui sont des dribbleurs et des finisseurs, cela arrive naturellement. Quand tu joues avec des joueurs peut-être plus associatifs comme Lee Kang-in ou Asensio, ça peut passer par Vitinha, ou par d’autres choses. Il faut s’adapter à la physionomie du match et aux joueurs disponibles pour ajuster tel ou tel aspect.

Ce qui est clair, c'est que ce que vous voyez depuis six mois correspond clairement à ma conception du football : être protagonistes, prendre des risques, jouer avec beaucoup de joueurs offensifs, viser la victoire, ne pas faire de calculs. C’est un peu ce que je vous ai dit le premier jour où je me suis assis ici. Six mois sont passés mais je pourrais continuer à vous dire la même chose dans six ans. Je ne pense pas rester six ans mais bon… Si j’étais encore là dans six ans, je vous dirais la même chose. C’est l’idée. Et si je dis que je ne sais pas si je serai encore là dans six ans, c’est parce que ça ne m’est jamais arrivé de rester aussi longtemps nulle part. C’est pour ça que j’en doute. »

Vous avez fait jouer Beraldo dans l’axe contre Strasbourg et sur le côté gauche contre Brest ou en Coupe de France. Dans quelle position le trouvez-vous meilleur ? Dans son processus d’adaptation au style de la Ligue 1, comment jugez-vous sa progression dans la gestion des duels ? 

« L’adaptation de Beraldo a été incroyable, très rapide, et il évolue déjà à un très haut niveau. »

« C’est l'une des recrues du mercato d’hiver. Ce sont généralement des recrutements très compliqués et très difficiles. Mais dans son cas, l’adaptation a été incroyable, très rapide, et il évolue déjà à un très haut niveau. C'est presque une surprise de voir à quel point il s'est rapidement adapté, et cela montre le niveau de maturité personnelle dont Beraldo fait preuve malgré son jeune âge.

Il peut jouer aussi bien comme défenseur central que latéral comme vous l’avez dit. Peut-être qu’il pourrait mieux vous répondre que moi sur sa préférence entre les deux. Je pense qu’il est très important pour lui qu’il puisse jouer aux deux postes parce que cela lui offrira davantage d’opportunités de jouer. En tout cas, c’est un très bon renfort hivernal et, une fois de plus, Luis Campos s’est montré incroyable en choisissant ce joueur et en détectant qu'il serait une très bonne option pour nous. »

Un mot sur la forme de Lee Kang-In ? 

« Lee Kang-In est en vacances imposées par son entraîneur après un long parcours dans une compétition concentrée sur peu de jours. Malgré sa volonté de revenir s’entraîner et jouer, il est en vacances jusqu'à la semaine prochaine. Blessé ou touché ? Non, il est en parfaite condition et j’espère qu’il est en train de bronzer. »

Est-il déjà forfait pour la semaine prochaine ? A t il déjà une date de retour ?

« Oui, il a une date de retour, mais vous le verrez bien à son retour. Il reviendra la semaine prochaine et il reviendra frais et parce qu’il se sera reposé. »

Vous affrontez Lille, une très bonne équipe de notre championnat qui peut espérer une qualification en Ligue des Champions. À quel match vous attendez-vous ?

« Oui, c’est vrai que cet enchaînement de matches nous amène à jouer contre les meilleures équipes du championnat français. Pour moi, Lille a un niveau très élevé en termes d’individualités, l'un des plus élevés du championnat. Ils ont un entraîneur qui me plaît, Pablo Fonseca. J'aime sa philosophie de jeu, sa façon d'attaquer et de défendre. Encore une équipe qui va nous obliger à disputer le ballon, comme Brest ou même davantage. Ce sera un bon test pour ce qui nous attend prochainement (en Ligue des Champions). Ce sera une bonne occasion de montrer que nous voulons être compétitifs à chaque match. Ce sera très difficile quand nous aurons la balle parce qu'ils vont nous presser. Ce sera très difficile quand nous n'aurons pas le ballon parce qu'ils ne le perdront pas. J'ai vraiment hâte de voir mon équipe demain pour ce match de championnat contre Lille. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 

News 

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee