Article 

« On aimerait bien savoir ce que l’on a le droit de faire ou pas » explique le président du CUP avant PSG/Dortmund

Publié le lundi 9 mars 2020 à 17:08 par Marius Cassoly
Après l'annonce officielle du huis clos de PSG/Dortmund, le président du Collectif Ultras Paris a fait part de sa « frustration » et a également souhaité un rassemblement aux alentours du Parc des Princes, bien qu'il reste encore dans l'incertitude au niveau de l'organisation, notamment par rapport aux autorités publiques.

Après plusieurs jours d'incertitude, c'est désormais officiel : le huitième de finale retour de la Ligue des Champions entre le PSG et Dortmund, prévu mercredi prochain au Parc des Princes, se déroulera à huis clos en raison de l'épidémie du coronavirus, et alors que 47 000 spectateurs étaient attendus dans l'enceinte parisienne. 

Une décision « catastrophique »

« Ce n’est pas cohérent avec ce qui se passe ailleurs »

Parmi eux, le Collectif Ultras Paris, habitué de la tribune Auteuil, et qui était prêt à donner de la voix pour cette échéance européenne tant attendue. Son président Romain Mabille a fait part de son incompréhension au micro d'Europe 1« C'est catastrophique. On ne comprend pas, les centres commerciaux, les écoles, les parcs d’attractions sont ouverts. Des matches se sont déroulés il y a deux jours sans problème et on met un huis clos au PSG. On sait que la situation est compliquée en France et qu’il y a des décisions difficiles à prendre, mais sur celle-là, on ne comprend pas, ce n’est pas cohérent avec ce qui se passe ailleurs en France ». 

« On comptait vraiment pousser l’équipe »

Le leader du CUP poursuit et ne cache pas sa déception : « On sait très bien qu’à Paris, il y a une belle ambiance, on comptait sur tout le monde pour pousser les joueurs à l’exploit. Ils n’auront pas le même cadre que leurs adversaires. On comptait vraiment pousser l’équipe, amener un plus. Il y a clairement de la frustration de ne pas être dans le stade. Au final, le but qui compte double à l’extérieur est censé être récompensé, car au match retour, Dortmund doit être dans une ambiance hostile avec un public hostile ». 

Un tifo préparé « jour et nuit » depuis « deux à trois semaines »

« Il y avait 200 à 300 personnes qui bossaient sur un tifo »

Mais surtout, avec cette décision d'un huis clos, c'est tout un travail en amont élaboré par le principal groupe de supporters parisien qui tombe à l'eau, comme l'explique Mabille au micro de radio à la bonnette bleue : « On avait prévu un tifo, il y avait 200 à 300 personnes qui bossaient depuis deux à trois semaines dessus jours et nuits. Ils prennent de leur temps, ils voient un peu moins leur famille ». Malgré cette décision aux lourdes conséquences, notamment financières, pour le club de la capitale, le patron du CUP ne se laisse pas abattre. 

Vers un rassemblement aux alentours du Parc des Princes ? 

« Important que les supporters viennent autour du stade »

« Si on peut demander à tous les supporters de pousser l’équipe tout autour du stade, c’est qu’on va faire. Je ne sais pas comment on va se caler, on ne veut pas pousser les gens à 'foutre le bordel', mais il est important que les supporters viennent autour du stade pousser l’équipe et qu'ils nous entendent ! », a notamment expliqué Romain Mabille.

« On ne sait pas comment les autorités publiques vont réagir »

Avant de poursuivre au micro de RMC Sport, confirmant les intentions du CUP : « On veut se réunir autour du stade pour que les joueurs, même avec le huis clos, nous entendent de l’intérieur. Mais on ne sait pas comment les autorités publiques vont réagir. On ne sait pas et on attend parce que l’on est dans inconnu. (...) On aimerait bien savoir ce que l’on a le droit de faire ou pas. Le match est à huis clos et en plus on pourrait avoir l’interdiction de se réunir devant le Parc des Princes ». Reste désormais donc à savoir comment cela pourrait s'organiser en terme de sécurité. PSG/Dortmund, J-2. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 05 août

mardi 04 août

lundi 03 août

dimanche 02 août

samedi 01 août

vendredi 31 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux