Article 

PSG/Monaco (0-2), les performances individuelles

Publié le lundi 22 février 2021 à 1:51 par Philippe Goguet
Le PSG est passé complètement à côté de son match contre l'AS Monaco (0-2) ce dimanche soir. Retour sur les performances individuelles d'un match raté.

Navas : Trompé d'entrée par Diop de près, il va juste se signaler par une bonne prise de balle sur un corner suite à une tête de Disasi avant, de nouveau, de se faire aligner par un Monégasque en début de seconde période. Il ne pouvait guère faire mieux sur la frappe bien placée de Maripan et a donc encaissé deux buts sans avoir grand-chose à se reprocher. Après les trois buts à l'aller, Monaco l'aura donc trompé à cinq reprises, un véritable exploit.

Florenzi : Le latéral droit parisien a vécu un match pour le moins frustrant, souvent tenté d'attaquer mais rarement en bonne position pour le faire. Il va occuper une position finalement assez haute en début puis en fin de match mais ses montées ne vont que peu payer. Il va certes donner quelques centres mais un seul sera finalement bien repris par Kean, contré. Dans la partie défensive, il est très en retard sur le premier but et n'a pas toujours eu la vie facile face à Volland.

Marquinhos : Le capitaine parisien a perdu son premier match de L1 cette saison et il n'est jamais vraiment rentré dans sa partie. Souvent sans adversaire direct, il est apparu terriblement passif face aux événements tout au long de la soirée. Rarement pris en défaut vu que peu sollicité, il n'a jamais non plus semblé être capable de peser ou de lancer son équipe. Son manque de prises d'initiatives avec le ballon résume bien son match, désespérément neutre et sans moelle.

Kimpembe : C'est la plupart du temps le gaucher parisien qui s'est occupé de Ben Yedder, un attaquant très mobile dont il apprécie en général peu le profil, et le duel n'aura pas toujours été à son avantage, même physiquement. Kimpembe va surtout apparaître en seconde période, avec tout d'abord un gros duel gagné face à Tchouameni puis un carton jaune reçu suite à un tacle en retard sur le même joueur. Le défenseur parisien va ensuite être sur un fil toute la seconde période, sans jamais sembler être totalement en contrôle. Avec le ballon, il a bien tenté d'avancer mais n'a que trop rarement trouvé des solutions.

Kurzawa : Sa rencontre commence par ce but encaissé où il ne fait aucun choix entre Aguilar et Diop, laissant finalement les deux assez libres, et ce ne sera pas sa seule attitude défensive suspecte du match, à l'image du second but où il n'est pas bien clair non plus, mais il ne fera pas pire que les autres. Offensivement, il a beaucoup touché le ballon, mais rarement dans des zones très dangereuses, et son déchet technique a été important même si le manque de soutien autour de lui n'a pas aidé. Malgré tout, c'est lui qui trouve Kean sur la seule occasion parisienne et un de ses contre-pressings très haut sur le terrain a offert une balle de but, au moins théorique, à Mbappé. 

Paredes : L'Argentin a débuté tranquillement comme toujours mais il n'a finalement jamais passé la seconde et va signer une partie terriblement mièvre. Incapable de trouver ses partenaires devant lui par la passe, il va beaucoup toucher le ballon mais ne pas en faire grand-chose si ce n'est ralentir le jeu par de trop nombreuses touches de balle. Bien cadré et pressé par les milieux adverses, il ne va exister que sur quelques rares longs ballons, même pas par ses corners tant ils ont été ratés, tandis que son impact défensif va être franchement limité avec un carton reçu en prime. Face à un milieu vitaminé et mobile, il n'a globalement pas existé.

Danilo l'a très logiquement remplacé pour la fin de match et a apporté un peu de présence, en plus de faire bouger le ballon un peu plus rapidement. Une frappe du gauche complètement hors de propos et une tête ratée vont malheureusement bien gâcher une entrée pas plus mauvaise que le match de bon nombre de titulaires.

Gueye : Positionné dans l'axe gauche du milieu de terrain, le Sénégalais est en retard sur Diop lors de l'ouverture du score mais il va pourtant avoir un peu d'impact dans la partie défensive, se signalant sur les rares fois où le PSG a pu presser même s'il a aussi été averti. C'est malheureusement pour lui beaucoup avec le ballon que le PSG a joué et Gueye a montré ses limites, malgré une bonne frappe en première période. Techniquement pas toujours inspiré et en tout cas irrégulier, son manque de vitesse dans ses passes ainsi que sa vision du jeu limitée ont été très handicapants pour son équipe. 

Rafinha l'a remplacé et le Brésilien a tenté d'apporter du punch dans le jeu du PSG. Très disponible, il n'a pas hésité à porter le ballon et a tenté de l'amener vers le but adverse. En manque de rythme, il n'a pas tout réussi, en témoigne son absence de décalages significatifs, mais il a au moins apporté un peu de vie dans un milieu parisien qui en avait besoin. 

Herrera : Titulaire surprise, il a repris le poste de Verratti, bien que se glissant plutôt comme relayeur droit plutôt que gauche quand il décrochait. Il s'est beaucoup promené entre les lignes et n'a pas si souvent été trouvé. Intéressant quand il est parvenu à se mettre dans le sens du but ou quand il ouvrait le jeu vers le côté droit, il n'y est que trop parvenu en général et c'est d'ailleurs dans cette double situation qu'il fait son énorme erreur menant au deuxième but adverse. Il a aussi beaucoup joué en retrait et son niveau technique a été insuffisant face à un adversaire regroupé.

Verratti l'a remplacé pour la dernière demi-heure et il s'est montré moins à l'aise que dernièrement. Il a forcément plus apporté, avec quelques bons décalages, mais il n'a pas vraiment su faire la différence pour autant

Kean : De nouveau aligné côté droit, l'Italien va avoir bien du mal à être trouvé par ses partenaires et c'est surtout sur des actions individuelles qu'il s'est signalé. Il est donc apparu dans le match de façon sporadique, notamment sur quelques prises de balle que Monaco a dans l'ensemble bien gérées malgré un coup-franc dangereux provoqué. Il aura tout de même eu la plus belle occasion parisienne d'une tête trop axiale mais il n'est que trop rarement parvenu à se mettre dans le sens du but. Il a fini la partie en pointe et a été contré à deux reprises dans la surface alors qu'il s'apprêtait à être vraiment dangereux. Des trois offensifs parisiens, il aura été le meilleur, ou le moins mauvais, mais cela reste trop peu malgré tout.

Mbappé : Quelques jours après son meilleur match sous le maillot du PSG, le Français a réalisé l'un de ses pires et a été hors-sujet du début à la fin. Outre un investissement défensif nul, il a strictement tout loupé balle au pied, que ce soit sur le côté gauche ou plus dans l'axe quand il s'insérait. Très peu inspiré dans ses choix de jeu, il a perdu énormément de ballons et a raté pratiquement tout ce qu'il a tenté, avec un déchet technique inhabituel de sa part. Il n'a certes pas toujours été bien servi, par exemple rarement dans l'espace ou vers le but, mais il a aussi abusé de gestes pas du tout adaptés et il a pratiquement toujours été à contretemps de ses partenaires. Point final à ce match médiocre, ce carton jaune bien logique pour un mauvais geste.

Icardi : Si mobile et volontaire à Barcelone il y a quelques jours, l'attaquant argentin est retombé dans ses travers et il est redevenu ce joueur inutilisable par ses partenaires qui ne propose strictement rien et attend que le ballon arrive par miracle. Il ne sera jamais arrivé, Icardi ne comprenant pas la seule vague opportunité qu'il aurait pu avoir sur une passe à l'intérieur bien vue de Kean. Jamais trouvé dans la surface, il va uniquement servir à déclencher le pressing avec des courses intensives qui ont montré qu'il avait pourtant des jambes. Mais visiblement pas pour toutes les phases du jeu.

Draxler l'a remplacé et il est entré côté droit. Il n'a pas réussi grand-chose de bon sur ce flanc qui ne lui réussit guère en général. C'est uniquement dans du jeu court qu'il a eu un peu d'intérêt, ce qui ne fait pas grand-chose de positif à l'heure du bilan.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 09 avril

jeudi 08 avril

mercredi 07 avril

mardi 06 avril

lundi 05 avril

dimanche 04 avril

samedi 03 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux