Article 

Le PSG voudrait s'offrir Wendel via un fonds d'investissement (RMC)

Publié le mardi 19 décembre 2017 à 17:50 par Philippe Goguet
Alors qu'Antero Henrique a repoussé une possible arrivée du jeune milieu brésilien Wendel cet hiver, RMC évoque la volonté du PSG de s'offrir le joueur de Fluminense via un fonds d'investissement.

Pas encore arrivé à Paris malgré de très nombreuses rumeurs le concernant, le milieu brésilien Wendel continue en tout cas de faire beaucoup parler et son transfert, certes démenti dans l'immédiat par Antero Henrique au cours des derniers jours, est de nouveau abordé. Selon RMC, le PSG et le club de Fluminense ont bien un accord à hauteur de 10M€ pour le transfert du joueur de 20 ans. Reste à payer le club auriverde et c'est là où le bât blesse. 

D'après RMC, le PSG tente de financer cette arrivée via «un fonds d'investissement totalement indépendant du club parisien, qui n'a aucun lien avec le Qatar.» Le but de l'opération est simple, s'assurer la venue du joueur alors que des clubs sont à l'affût et faire en sorte que le transfert n'apparaisse pas sur le bilan comptable de la saison en cours, les comptes parisiens étant sous le coup d'une enquête de l'UEFA vis-à-vis du fair-play financier. Le joueur arriverait à Paris seulement en juillet prochain, donc officiellement durant la saison 2018/2019, et le PSG rembourserait ensuite ce fonds d'investissement, celui-ci y gagnant de l'argent pour service rendu.

Comme l'explique justement RMC, ce montage reste malgré tout légal. En effet, la FIFA interdit «pour les clubs et les joueurs de conclure tout accord avec un tiers permettant à ce tiers de participer à l'indemnité liée au futur transfert d'un joueur.» Mais si l'acheteur ne possède aucun droit sur le joueur en question, notamment suite à la revente (pas de TPO donc), l'opération ne transgresse pas le règlement de la FIFA.

Reste que l'UEFA pourrait bien ne pas apprécier ce tour de passe-passe entre le club parisien et ce fonds d'investissement dont le nom n'a pas filtré. Un connaisseur du fair-play financier témoigne concernant cette méthode : «Avec un tel montage, l'esprit du fair-play financier n'est pas respecté. L'UEFA serait obligée de comptabiliser cette transaction dans l'exercice comptable de la saison en cours.» Autant dire que tout l'intérêt de la chose s'envole. Mais comme le précise la radio, le deal n'est pas encore conclu entre le PSG et le fonds car «un désaccord subsiste dans l'écriture du contrat, avec plusieurs clauses de garanties et d'assurances complexes.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 04 décembre

jeudi 03 décembre

mercredi 02 décembre

mardi 01 décembre

lundi 30 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux