Article 

Hakimi en plein putsch en Guinée, mais à l'abri

Publié le dimanche 5 septembre 2021 à 17:23 par Philippe Goguet
Alors qu'il devait affronter la Guinée en match de qualification à la Coupe du Monde 2022 ce lundi avec le Maroc, le latéral du PSG Achraf Hakimi se retrouve à Conakry en plein putsch militaire. Le joueur et toute la délégation sont heureusement à l'abri.

Cette trêve internationale est décidément riche en éléments contraires pour le latéral marocain du PSG Achraf Hakimi. Après avoir subi un tacle ultra-dangereux sur sa cheville droite lors de la rencontre face au Soudan, le voici désormais dans un pays en plein coup d'état. Le Maroc était censé jouer ce lundi à Conakry face à la Guinée à l'occasion des qualifications pour le Mondial 2022 et les troupes de Vahid Halilhodzic sont logiquement arrivées sur place quelques jours avant. Sauf qu'un putsch a lieu actuellement en Guinée.

Problème, toute la délégation marocaine se retrouve désormais coincée sur place alors que, selon l'AFP, « des tirs nourris d'armes automatiques retentissaient aujourd'hui dans le centre de Conakry, théâtre d'une probable tentative de coup d'Etat mené par des militaires en Guinée. » Un coup d'état confirmé depuis par les militaires putschistes qui ont affirmé avoir capturé le président Alpha Condé. Pour Hakimi et les siens, il n'est bien évidemment pas question de sortir ou d'aller s'entraîner et tout le monde est à l'hôtel selon la presse locale.

Aux dernières nouvelles, le match Guinée/Maroc n'est pas encore remis ni annulé et les deux fédérations discuteraient pour inverser le match, ce dernier prenant alors place au Maroc plutôt qu'à Conakry. La rencontre serait aussi décalée au mardi.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

mardi 24 mai

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux