Article 

100 buts et 90 points en 2018 pour le PSG

Publié le jeudi 27 décembre 2018 à 12:46 par Philippe Goguet
Le PSG a fini son année 2018 en atteignant deux barres symboliques sur l'année civile : 90 points en 36 matches et 100 buts marqués.

Le PSG a clôturé 2018 par l'une de ses plus courtes victoires de l'année contre le FC Nantes (1-0) mais le bilan de l'équipe parisienne en L1 sur l'année écoulée est en tous points remarquable. En 36 matches joués, 19 sous Emery et 17 sous Tuchel, les Parisiens ont ainsi accumulé pas moins de 90 points comme le rappelle la LFP : 47 points en 17 matches avec l'Allemand contre 43 en 19 rencontres avec le Basque. 

Ce total de 90 points correspond à 28 victoires, 6 nuls et seulement 2 défaites (à Lyon et contre Rennes) soit une moyenne de 2,5 points par match pile. La moyenne est plus élevée avec Tuchel (2,76 points/match contre 2,26), mais sur moins de matches et surtout avec uniquement des rencontres à enjeu, Paris ayant fini en roue libre la saison 2017/2018 après avoir été sacré dès la mi-avril. La série de 14 victoires pour débuter la saison explique aussi cette moyenne d'élite.

Avec 90 points, le PSG est de très loin la meilleure équipe de L1 sur 2018 puisque le deuxième du classement, à savoir l'OL, n'a inscrit que 69 points sur l'année civile, et avec une rencontre de plus. Cela fait 21 de moins (et donc possiblement 24) tandis que l'OM complète ce podium sur 2018 avec 66 points en 36 journées. Le Saint-Etienne de Jean-Louis Gasset fait à peine moins bien avec 65 points en 37 matches joués, une sacrée moyenne pour l'ancien adjoint de Laurent Blanc.

Classement de Ligue 1 sur 2018 :

  1. PSG (36 matches) : 90 points
  2. OL (37 matches) : 69 points
  3. OM (36 matches) : 66 points
  4. Saint-Etienne (37 matches) : 65 points
  5. Stade Rennais (37 matches) : 59 points

On retrouve cette large domination du club parisien du côté des attaques puisque les Parisiens ont inscrit la bagatelle de 100 buts pile en championnat sur l'année civile. La répartition est cette fois-ci parfaite entre les deux coaches, au moins en terme de bilan : 50 buts sur la seconde partie de la saison dernière, 50 buts sur la première partie de saison. Mais avec plus de matches sous Emery qu'avec Tuchel, la moyenne est là aussi en faveur de l'Allemand : de 2,63 buts/match, Paris est passé à 2,94.

Une petite explication à cette augmentation peut se nommer Neymar : 12 matches, 11 buts et 6 passes décisives sur 2018/2019 contre 6 matches, 8 buts et 4 passes décisives. Le Brésilien était déjà une arme offensive irréelle l'an passé (avec notamment son fameux match à 4 buts et 2 passes décisives contre Dijon) mais il a surtout plus joué cette saison. Mbappé ayant lui aussi augmenté ses stats puisque le Français a autant marqué en une demi-saison que sur l'ensemble de la saison passée en L1, c'est toute l'attaque parisienne qui est désormais sur des bases encore plus élevées.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux