Article 

Kean, un monstre d’efficacité

Publié le vendredi 16 avril 2021 à 12:40 par Thibaut Brossard
Simplement prêté par Everton au PSG cette saison, Moise Kean se révèle être un renfort de poids au sein d’une attaque parisienne pas épargnée par les blessures. En Ligue 1, il en est déjà à 12 buts, soit le même total qu’Icardi la saison passée. L’analyse détaillée de ses buts et de son temps de jeu en fait même l’un des attaquants les plus efficaces du championnat. Analyse.

Officiellement 6e meilleur buteur du championnat (à égalité avec Toko Ekambi, Laborde, Gouiri et Ajorque) avec 12 buts, Moise Kean présente des stats assez atypiques par rapport aux autres goleadors du championnat.

En premier lieu, il ne tire pas les pénaltys, puisque cette tâche revient logiquement à Mbappé ou Neymar au PSG. Or, une bonne partie des meilleurs buteurs du championnat gonflent leurs stats avec ces pénaltys. Si on les neutralise, Kean se hisse à la troisième place du classement des buteurs, derrière Mbappé (16 buts) et Volland (14), comme on le voit sur le graphique ci-dessous (où sont retenus tous les joueurs ayant marqué au moins 8 buts hors pénaltys).

Dans la suite de cet article, les différentes données présentées seront hors pénaltys pour faciliter les comparaisons entre joueurs.

Seconde particularité qui distingue Kean des autres buteurs de notre liste : son faible temps de jeu. En Ligue 1, il culmine à 1537 minutes en 22 matches. Il s’agit, et de loin, des plus faibles totaux des attaquants de notre panel. La moyenne de minutes est de 2085 par joueur, soit l’équivalent de six matches de plus que l’attaquant du PSG ! Un écart qui s'explique notamment par son arrivée lors des dernières heures du mercato.

Le meilleur ratio de but à la minute, à égalité avec Mbappé

Le ratio du nombre de buts à la minute traduit bien cette hyper productivité de l’Italien, auteur d’un but toutes les 128 minutes. Il s’agit de la meilleure moyenne du championnat, à égalité avec Mbappé. L’écart avec les autres meilleurs buteurs de Ligue 1, visible sur le graphique ci-dessous, est colossal. La moyenne parmi les meilleurs buteurs du championnat retenus dans notre analyse est en effet d’un but (hors pénalty) toutes les 230 minutes.

Depay, par exemple, officiellement 3e meilleur buteur de Ligue 1, est très loin au classement des buts hors pénaltys à la minute car d’une part il marque beaucoup de pénaltys (7), et d’autre part, il a disputé les 32 matches de championnat (2494 minutes).

L’une des raisons du succès de l’ancien Turinois est sa capacité à faire beaucoup avec peu. En arrivant au PSG, il le savait, il venait compléter une ligne d’attaque de top niveau mondial dont il ne serait pas le premier choix. Son premier exploit est de s’être fait une place de quasi-titulaire au sein de celle-ci. Le second est de parvenir à marquer autant avec si peu de munitions. Combien de fois l’a-t-on vu être oublié par un coéquipier qui privilégiait une solution individuelle ? Il ne jouit pas encore du statut d’un Mbappé ou d’un Neymar et doit parfois se contenter des miettes.

Un but tous les quatre tirs

Malgré cela, il présente des stats de buts inscrits de premier plan. La cause de sa réussite : marquer sur un quart de ses tentatives environ. C’est bien ? Oui. Au sein de notre échantillon des meilleurs buteurs de Ligue 1, il est troisième derrière le Montpelliérain Mavididi et le Monégasque Volland qui marquent tous les trois tirs environ. La moyenne de notre échantillon est d’un but tous les six tirs.

La clé est bien évidemment de cadrer le plus de frappes possibles. Kean a un taux proche de 50 % (23/47). Mavididi (60 %) et Volland (56 %) affichent des taux de tirs cadrés assez hallucinants et pas forcément tenables à long terme. 

Il ne tire qu’à bon escient

Enfin, grâce aux expected goals, nous allons voir en quoi Kean se démarque là encore des autres meilleurs buteurs de Ligue 1.

Le graphique ci-dessous décrit en abscisses les expected goals (hors pénaltys) créés, ramenés à 90 minutes pour neutraliser les différences de temps de jeu. En ordonnées, figure le ratio entre ces xG et les tirs, toujours hors pénaltys.

Kean se distingue (avec Toko Ekambi et Mbappé) assez sensiblement des autres attaquants et figure en haut à droite de notre « nuage de points ». Cela signifie que non seulement il se procure beaucoup d’occasions à la minute (0.6 xG/match), mais qu’en outre les tirs qu’il prend ont une probabilité plus élevée que la moyenne de générer un but.

On a donc d’une part la confirmation de sa capacité à être productif en peu de temps. Mais aussi, que sa sélection de tirs l’oriente vers des tirs à fort xG. Chacune de ces frappes a en moyenne 22 % de provoquer un but. Il s’agit du plus haut taux de notre échantillon dont la moyenne est de 16 %. Concrètement, Kean tente peu sa chance de loin (3 tirs sur 47) et privilégie les bonnes situations de frappe.

Si vous ajoutez à cela, une bonne efficacité offensive (puisqu’il a marqué 12 buts avec seulement 10.4 xG), et vous obtenez ces stats assez folles qui font de Kean le buteur le plus prolifique à la minute de Ligue 1 avec Mbappé. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

samedi 08 mai

vendredi 07 mai

jeudi 06 mai

mercredi 05 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux