Article 

Passes réussies, volume de jeu et attaques axiales, PSG/Angers (4-0) en 3 stats

Publié le dimanche 6 octobre 2019 à 10:09 par Thibaut Brossard
Le PSG s'est logiquement et largement imposé 4-0 face à Angers ce samedi, retour sur la partie avec trois stats l'illustrant bien à propos des passes réussies, du volume de jeu et des attaques très axiales du PSG.

827 passes réussies

Les Parisiens ont réussi contre Angers le total hallucinant de 827 passes. A titre de comparaison, leur moyenne cette saison en Ligue 1 était jusque-là de 610. La saison dernière, ils en réussissaient « simplement » 552 par match (1er de Ligue 1 devant Lyon avec 471). Lors du précédent match, à Galatasaray, ils en ont complété seulement 393, soit plus de deux fois moins. L’écart est donc colossal avec la performance de cette 9ème journée. 

Opta nous apprend qu’il s’agit du second plus haut total de l’histoire de la Ligue 1 (record à 839, déjà par le PSG). La meilleure performance du PSG sous l’ère Tuchel était quant à elle de 718 contre Caen lors du premier match du coach allemand dans la capitale (le 12 août 2018). 

Le taux de réussite est forcément également excellent : 93.2 %. Il s’agit là aussi de la meilleure performance depuis que Thomas Tuchel est aux commandes (précédent record : 92.2 % à Lyon il y a quelques semaines). Jamais l’an passé, le PSG n’avait atteint les 92 % de réussite sur un match, alors que c’est déjà la troisième fois en 2019-2020 que cette barre est franchie. 

Ils sont cinq Parisiens à avoir dépassé les 100 passes réussis lors de ce PSG-Angers : Paredes (126, à 95 % de réussite), Thiago Silva (122, à 98 %), Gueye (118, à 95 %), Verratti (113, à 89 %) et Kimpembe (102, à 98 %). Les défenseurs centraux ont donc raté à eux deux en tout et pour tout 5 malheureuses passes sur les 229 qu’ils ont tentées (102 sur 104 pour Kimpembe et 122 sur 125 pour le capitaine parisien). Pour Thiago Silva, Paredes et Gueye, il s’agit de leur record de passes réussies sous les couleurs parisiennes. 

551 des 887 passes tentées ont été des passes vers l’avant (62 %) mais 30 seulement (soit 3 %) sont des passes longues (dont 8 par Paredes). 193 transmissions (soit 22 %) ont eu lieu dans le dernier très du terrain, dont 42 par le seul Verratti. Le maestro italien a donc tenté plus de passes dans le dernier tiers adverse que n’importe quel adversaire sur l’intégralité du terrain puisque l’Angevin avec le plus de passes (Manceau) en a exécuté seulement 39. Angers a réussi en tout 256 de ses 323 passes (79 %). 

6 Parisiens à plus de 100 ballons touchés

Avec 105 ballons joués, Neymar n’affiche pourtant que le 6ème total individuel de ce PSG-Angers. 5 parisiens ont en effet fait mieux que lui. Opta indique qu’il s’agit d’une première dans l’histoire de la Ligue 1 depuis la comptabilisation de ces stats (soit depuis 2006-2007). 

Paredes présente l’incroyable stat de 148 ballons joués. Il s’agit du record pour un Parisien cette saison. L’an passé, ramené à 90 minutes, sa moyenne dépassait déjà les 100 (106, soit le 2ème joueur de l’équipe derrière Verratti 115).

Verratti, lui, avait déjà fait mieux en Ligue 1, et déjà contre Angers (162, en mars 2018) mais ses 144 ballon constituent son meilleur total de la saison. Le troisième milieu de terrain du soir ne pouvait pas être en reste :

Gana Gueye a lui aussi touché un nombre impressionnant de ballons (144). Sa moyenne en Ligue 1 cette saison était jusque-là de 101. 

On relèvera également la bonne participation quantitative au jeu de Herrera (85) et, à l’inverse, le nombre famélique de ballons joués par Icardi (21). Un total qui le rapproche de la moyenne par match de Cavani l’an passé (27). L’Angevin qui a touché le plus de ballons (Manceau) en a joué quant à lui seulement 60. 

Un jeu très axial

35 % des attaques parisiennes face au SCO l’ont été par le centre. Il s’agit du pourcentage le plus élevé de la saison. La moyenne lors des 8 premières journées était de 26 %. L’an passé, le PSG était l’équipe de Ligue 1 qui privilégiait le plus souvent l’axe dans ses attaques, avec 29 %. 

Cette préférence pour l’axe est corroborée par le nombre de ballons touchés (cf. le point précédent) par les trois milieux de terrain (438 pour le trio Verratti-Paredes-Gueye).

Autre stat qui confirme cette volonté d’attaquer Angers par l’axe : le faible nombre de centres. Les hommes de Tuchel n’ont centré qu’à 10 reprises face au SCO, pour un seul succès. Il s’agit des plus faibles totaux de ce début de saison. La moyenne de centres tentés lors des 8 premières journées était de 21 (pour 4 réussis). 

L’homme du match : Neymar Jr

Avec une évaluation de 9.15 selon le site spécialisé Whoscored, Neymar devance Gueye (8.97) et Sarabia (8.80). La prestation de Neymar est pourtant contrastée, et celle de Gueye (1 but, 144 ballons joués, 3 passes clés, 95 % de réussite aux passes, 4 dribbles réussis, 2/2 aux tacles) ou de Sarabia (1 but, 2 passes décisives, 4 tirs, 3 passes clés, 2/2 aux tacles) aurait probablement mérité d’être récompensée, mais l’algorithme de Whoscored en a décidé autrement. 

Il faut dire que le génial Brésilien en a fait voir de toutes les couleurs aux hommes de Stéphane Moulin. Il a d’ailleurs provoqué 6 fautes, son total le plus élevé cette saison. L’ancien Blaugrana était d’humeur joueuse et cela s’est ressenti dans ses provocations balle au pied (9 dribbles réussis sur 14). Il n’avait d’ailleurs plus tenté et réussi autant de dribbles depuis janvier 2019 et un fameux match face à Guingamp (victoire 9-0). 

Ses nombreuses percussions l’ont souvent mis en situation de frappe et il a tenté 5 tirs face aux Angevins. Il a eu beau en cadrer 4, il a dû attendre la toute fin de match (90ème) pour voir Butelle enfin céder face à ses tentatives. C’est son 4ème but de la saison (en 5 rencontres) et c’est le 4ème qui se produit en fin de rencontre (le plus tôt dans la partie étant celui à Bordeaux à la 70ème). 

S’il y eut pas mal de déchet dans son jeu, il a en revanche raté très peu de passes (8 sur 59), affichant ainsi son plus haut taux de réussite aux passes de la saison (86 %), suffisant pour que Whoscored lui décerne, pour la 4ème fois cette saison, le titre d’homme du match. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

vendredi 07 août

jeudi 06 août

mercredi 05 août

mardi 04 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux