Article 

Leadership et « sex appeal marketing », les deux seuls défauts de Marquinhos ?

Publié le mardi 19 octobre 2021 à 9:20 par Pierre Bastide
Depuis son arrivée au PSG en 2013, Marquinhos s'est imposé comme l'une des références européennes en défense centrale. Dans L'Équipe, plusieurs agents et recruteurs dévoilent les quelques aspects que le Brésilien doit améliorer pour devenir le joueur le plus réputé à son poste.

Trois semaines après sa grande performance contre Manchester City, Marquinhos est logiquement annoncé titulaire en défense centrale du PSG pour la réception de Leipzig, ce mardi, en Ligue des Champions. A 27 ans, le Brésilien va connaître à cette occasion son 68e match sur la scène européenne, où il s’est imposé comme l’une des références à son poste parmi les autres grands noms habitués de la compétition.

Au milieu des De Ligt, Van Dijk, Alaba, Ruben Dias, Koulibaly, Bonucci, Rüdiger, Varane ou autre Stones, le défenseur parisien se distingue par sa rapidité, sa précision dans la lecture du jeu, son placement, mais aussi par son efficacité offensive. Des qualités qui font l’unanimité parmi les observateurs.

« Il aurait dû être numéro 1 à Paris depuis longtemps. Après son match aller contre le Barça en 2017 (4-0), je pensais qu'il serait promu. Mais le PSG a préféré laisser Thiago Silva. Ce que j'aime beaucoup chez lui, au-delà de ses qualités propres dans le duel, de son intelligence dans la lecture des trajectoires de centres ou son timing dans le domaine aérien, c'est son caractère décisif. C'est quelqu'un qui va sortir LE geste dans une situation brûlante », détaille dans L’Équipe un recruteur d’un grand club européen.

Des performances qui pourraient permettre au brésilien de progresser dans la hiérarchie mondiale à son poste, alors qu’il apparaît encore en deçà des tous meilleurs en terme de prestige, à condition d'améliorer son leadership. « Au niveau des performances, je ne pense pas qu'il soit très en dessous d'eux. Mais il lui manque un petit truc en termes de leadership. Quand tu voyais Ramos au Real, tu percevais tout de suite l'aura, même chose pour Bonucci avec l'Italie ou un Van Dijk (Liverpool). Marqui dégage une image de mec simple, humble, et forcément ça pèse », explique le scout européen interrogé.

Un tempérament plutôt discret qui se traduit également au niveau marketing malgré une très bonne côte. « Le jour où il soulève le petit doigt en disant : "Tiens, j'aimerais voir ailleurs", il aura 200 clubs sur lui. Ce sont des joueurs dont on ne parle pas à tous les mercatos car ce sont des mecs stables, qui n'essaient pas de créer des rumeurs ou de renégocier leur contrat tous les jours, mais ça reste un monstre. Sa seule limite, c'est son manque de sex appeal marketing », analyse un grand agent étranger interrogé par le journal sportif.

Hasard du calendrier, le cabinet d'audit KPMG a sorti ces dernières heures ses valorisations des 100 joueurs les plus chers de la planète et Marquinhos est le 39e joueur de la liste. Selon cette étude, il vaudrait 73.9M €. Pas mal pour une référence de l'ombre.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 28 novembre

samedi 27 novembre

vendredi 26 novembre

jeudi 25 novembre

mercredi 24 novembre

mardi 23 novembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux