Article 

Aurier : «Partir du PSG, c’était le bon le choix»

Publié le lundi 6 novembre 2017 à 10:08 par Philippe Goguet
Parti à Tottenham à la fin août, Serge Aurier est revenu sur les raisons de son départ dans un entretien accordé au Canal Football Club. Il estime que la situation était devenue invivable pour lui.

Le vrai Aurier de retour à Tottenham, insouciant et heureux:

«C'est vrai que je suis insouciant (sourire). Je m'éclate, j'ai retrouvé le sourire, du plaisir. Mon coach m'avait appelé, il m'avait montré (qu'il me voulait). Il sait comment je suis, ce que je veux et où je veux aller.»

Son départ du PSG :

« Partir du PSG, pour moi, c’était le bon le choix. Au bout d’un moment, je ne me sentais plus à l’aise. Avec les médias, ce n’était pas top. Quand je faisais un bon match, c'était un match moyen. Et quand je n’étais pas bon, on disait que j’étais catastrophique. Je ne joue pas pour ces personnes-là mais j’ai une famille qui aime le football. Ma mère adore le football, celui a fait mal et elle est tombée malade pendant un long moment. Pour moi, ça n’allait jamais finir.»

Le chaussette-gate de Lorient où il n'est pas prêt quand Emery fait appel à lui :

«Même par rapport à ce qui s’est passé à Lorient, on en a fait toute une affaire. Comme on venait de perdre à Barcelone, il fallait trouver quelque chose qui explose. Ce jour-là, c’était moi. Encore et encore. Cet épisode, c'était le clap de fin. A partir de ce moment-là, j’ai vraiment réfléchi et j’ai décidé de partir. Je ne pouvais plus être moi-même. Ce qui a fait les gens m'ont aimé dans le vestiaire du PSG ou en dehors, c'est d'être moi-même. Je vais déconner, rigoler et au bout d’un moment, je me suis senti prisonnier. Je marche et j’ai l’impression d’avoir une caméra sur le dos, l'impression que quelqu'un me regarde. Après ces histoires-là, il faut être parano. Si tu n’es pas parano, c’est que tu n’as pas pris conscience de l’importance de la chose. Ce n’est pas facile d’être dans une situation comme ça où tout le monde veut te salir. Ils oublient que t’es un humain. Il y a des jours où tu rentres sur le terrain et où tu veux tout casser. Je voulais faire changer les choses. »

Kurzawa qui a le même souci avec des vidéos qui fuitent :

Un ami à lui l'a filmé à son insu en train de dire des choses peu aimables sur Deschamps.

«Quand c'est un ami à toi dont tu es proche depuis tout petit qui te fait ça, c'est difficile quand même. Cela l'a rendu un peu fébrile quand même, ce qui est normal. C'est comme mon frère donc je lui dis toujours de ne pas calculer tout ça, qu'il est le meilleur à son poste quand il veut. Moi, je ne savais pas que c'était en direct.»

L'affaire Periscope :

«Je me suis fait piéger. Tout le monde croyait que j’avais fait exprès mais non. L’application, je la découvre comme tout le monde. Si c’était à refaire, je ne le referais pas, jamais. Je ne suis pas assez fou pour dire tout et n’importe quoi devant une caméra. Je ne souhaite à aucun joueur de vivre ce que j’ai vécu. Je veux être connu pour ce que je fais sur le terrain, pour le plaisir et les émotions que je donne aux gens, pas pour ce genre de choses. En restant en France, je n’aurais jamais pu laver mon image donc c’était mieux de découvrir autre chose, un nouveau challenge. » 

Nasser Al-Khelaïfi qui lui a dit qu’il pouvait revenir au PSG :

«C’est une discussion entre père et fils. C’était un petit message pour me dire que j’étais le bienvenu. Je suis très reconnaissant. Le président, je lui dois beaucoup. Revenir ? Quoi qu’il arrive, c’est mon club de coeur. Je ne suis pas contre un retour. Il y a mes amis, mes frères. Je suis attentif à ce que fait le PSG mais pour l’avenir, on verra.»

Une réputation qui a effrayé les plus grands clubs ?

«Oui. Je suis certain parce que les retours des clubs avec lesquels je discutais, c'était ça : "On parle trop de lui négativement en France". C'est compliqué. J'étais en discussions avec le Barça, c'était très avancé et cela a pêché parce que les gens n'étaient pas sûr que ça allait être différent si je venais là-bas.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux