Article 

Caillot (Reims) taille le PSG avant de venir au Parc

Publié le lundi 11 mai 2015 à 11:23 par Philippe Goguet
Le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a expliqué dans l'Équipe du jour que le PSG ne le fait « pas bander» et que cela ne représentait pas sa « conception du football. » Et ceci, à 15 jours de venir au Parc...

Le journal l'Équipe consacre aujourd'hui un article au titre probable du PSG et a interrogé la plupart des acteurs de L1. Si l'immense majorité se réjouit d'avoir une telle locomotive et félicite Parisiens et Lyonnais pour leur saison, le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot a adopté une attitude bien différente.

Le dirigeant rémois, grand ami de Jean-Michel Aulas, n'a pas hésité à tailler le PSG pour son futur titre : « C’était trop écrit, ça manque d’émotion. Ce PSG ne me fait pas bander. C’est le triomphe du foot business et ce n’est pas ma conception du football. Il faut faire attention car, s’ils écrasent trop le Championnat, à un moment donné, on va se couper de la base populaire. Voir le PSG mettre des 6-0 ou des 6-1 (contre Lille, le 25 avril), ça ne me dit rien. » 

Des propos qui font sourire quand on sait que le président du Stade de Reims est un ami d'Aulas, sept fois de suite champion de France et spécialiste pour piller les autres équipes de L1. Quant à la partie foot business, il faut rappeler la politique tarifaire du Stade de Reims, proposant des prix hallucinants pour un spectacle souvent moyen. Il partage d'ailleurs avec ses confrères parisiens son goût pour l'autorité absolue dans son stade, toute banderole étant enlevée dans les 10 secondes par les stadiers, au point que les locaux doivent demander l'autorisation du club avant d'en déployer une.

L'entraîneur du Stade de Reims Olivier Guégan, celui qui a savonné cette saison la planche de l'ancien Parisien Jean-Luc Vasseur alors qu'il était son adjoint, se réjouit quant à lui du titre du PSG, mais pour des raisons affectives : « À titre personnel, je suis content pour Olivier Létang, longtemps directeur général du Stade, qui fait du super boulot, comme l’ensemble du club. C’est très valorisant pour notre Ligue 1 d’avoir une telle locomotive. Je me régale. »

Reims pourrait ne pas être sauvé avant de venir au Parc des Princes pour le dernier match de la saison. Il faudrait pour cela que le club champenois perde contre Rennes à domicile et qu'Evian gagne face à Saint-Etienne. A ce moment-là, les Rémois joueraient leur maintien au Parc...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux