Article 

Combien rapporte un maillot vendu au PSG ?

Publié le jeudi 9 septembre 2021 à 16:34 par Arthur Verdelet
Boostées par l’arrivée de Lionel Messi, le PSG s’attend cette saison à des ventes records de maillots, notamment floqués au nom de sa star argentine. Cependant, les gains liés à ces produits ne sont que marginaux et donc bien loin de pouvoir renflouer les caisses comme le prétendent souvent les clubs après des investissements de poids.

Pour espérer rembourser l’effort financier consenti pour recruter Lionel Messi, le PSG va devoir écouler plusieurs millions de maillots. Une tâche qui s’annonce plus qu’ardue. Pour cause, selon un excellent sujet publié par Le Parisien ce matin, le club de la capitale ne touche « que » 20 % sur la vente d’une tunique d’une valeur de 140 €, soit environ 30 € (28 € si l'on s'en tient au pourcentage strict).

En effet, comme l’a très bien schématisé Le Parisien dans son édition du jour, cette somme est divisée en six parts : celle revenant au distributeur, soit le magasin vendeur (40 €), une autre à l’équipementier, en l’occurrence Nike/Jordan (30 €), mais aussi celle importante des taxes (30 €). S’ajoutent également les faibles coûts de fabrication (6 €) et de transport (4 €). Reste donc 30 € au maximum que le club peut encaisser au final, voire plus dans certains cas.

Un maillot acheté dans une boutique officielle du PSG rapportera par exemple plus au club puisque ce dernier est alors également distributeur, ce qui peut faire monter l'addition à 70 € sur un maillot vendu 140 €. Par ailleurs, le prix d’une tunique officielle du PSG peut en effet monter jusqu’à 158 € avec un flocage, comme le numéro 30 de Messi, de loin le plus populaire à Paris depuis sa signature début août. Cette étape facultative permet d’ailleurs au club de réaliser une belle marge puisqu’aucune charge supplémentaire n’y est liée.

Cependant, ces chiffres ne sont que des estimations réalisées par le média francilien. Comme le confie à l’organe de presse quotidienne régionale Michel Desbordes, professeur de marketing du sport à l’université Paris-Saclay et à EM Lyon Business School, « tout est très opaque » concernant la répartition des importantes sommes liées aux ventes de maillots (tout comme pour les produits dérivés). « Tout dépend des contrats avec les équipementiers, du coût de production, de transport et de la distribution » selon cet expert du sujet.

Des revenus bien insuffisants pour combler un investissement d’envergure

Cependant, une chose est sûre, ces gains ne peuvent pas à eux seuls rembourser le salaire annuel de 41 millions d’euros du joueur arrivé libre du FC Barcelone. Déjà à l’époque du recrutement de Neymar, débauché du club catalan pour 222 millions d'euros à l’été 2017, cette théorie fumeuse avait émergé. Cependant, en plus de la vente de plusieurs centaines de milliers (voire de millions) de tuniques, les retombées économiques liées à un gros calibre du type de Messi sont bien plus étendues.

Son impact sur le plan marketing et du sponsoring concerne là des sommes bien plus importantes, aussi bien avec de nouveaux partenaires qu’avec les revalorisations de contrats déjà en cours avant son arrivée à Paris.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 25 septembre

vendredi 24 septembre

jeudi 23 septembre

mercredi 22 septembre

mardi 21 septembre

lundi 20 septembre

dimanche 19 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux