Article 

Enfin la reprise du dialogue entre le PSG et la Mairie de Paris autour du Parc des Princes ?

Publié le samedi 8 juin 2024 à 10:15 par Philippe Goguet
Quelques mois après l’annonce du départ à venir du Parc des Princes par Nasser Al-Khelaïfi, la Mairie de Paris tente de faire revenir à la table des négociations le PSG. Mais une vente n’est toujours pas d’actualité, plutôt une solution alternative.

Cela fait maintenant quatre mois pile que le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a annoncé le départ du Parc des Princes à terme mais rien n’a vraiment changé pour autant. Le club a bien deux pistes principales et compliquées pour construire un nouveau stade, l’hippodrome de Saint-Cloud et un large terrain à Montigny-le-Bretonneux, mais rien n’a évolué de façon franche, dans un sens comme dans l’autre. Et alors que la rupture était totale il y a quelques semaines entre le PSG et la Mairie, un certain rapprochement tente de s’effectuer.

Ce jeudi, un regroupement de supporters parisiens aux profils très variés, allant du Collectif Ultras Paris à certains peoples fans du club, ont publié dans Le Monde une tribune pour exprimer leur opposition à un départ du Parc des Princes, stade jugé trop petit pour le club qui veut en être propriétaire avant de se lancer dans des travaux colossaux d’agrandissement. Une solution que la Mairie de Paris refuse formellement.

Mais si l’adjoint aux sports Pierre Rabadan confirme à RMC que la vente directe n’est absolument pas d’actualité, il tend la main au PSG pour une reprise des négociations : « Il y a des solutions techniques qui ne sont pas la vente directe [...] Des solutions qui permettent au club et au stade d’évoluer. Quand on est des partenaires, il faut se parler [...] Il faut qu'on reprenne un dialogue qui n'aurait jamais dû s'arrêter. Donc maintenant il faut qu'on se remette à la table des discussions comme le demandent les supporteurs. C'est exactement notre volonté. »

Une solution alternative de vente évoquée 

Du côté du PSG, on n’a jamais repris le dialogue avec la Mairie de Paris depuis l’annonce fracassante du départ le 8 février dernier et le club a fait savoir à L’Equipe que rien n’avait changé puisqu’il n’y avait rien de concret en face. Mais le journal sportif évoque une possible solution qui pourrait convenir aux deux parties : « Elle consisterait à ce que la ville vende le Parc au PSG mais conserve la propriété du sol. Elle l’a déjà fait pour des immeubles d’habitation de particuliers. »

Cette situation immobilière est très commune au Royaume-Uni sous le nom de leasehold et des clubs comme Nottingham, Everton ou Millwall sont notamment dans ce cas pour leur stade. Mais cette situation n’est pas vraiment différente dans le fond d’un bail emphytéotique que le PSG a refusé à plusieurs reprises dans les négociations avec la Mairie de Paris.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

samedi 22 juin

vendredi 21 juin

jeudi 20 juin

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

lundi 17 juin

dimanche 16 juin

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

mercredi 12 juin

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee