Article 

Gueye : « On peut dire que le PSG a changé ma vie »

Publié le lundi 27 janvier 2020 à 12:51 par Hugo Lou Yus
Le milieu de terrain du PSG Idrissa Gueye a accordé un entretien pour le Canal Football Club. L’international sénégalais, est revenu sur ses débuts en tant que professionnel mais aussi sur son changement de statut avec son arrivée au PSG. Voici l’intégralité de son interview.

« Depuis 5 ans, tu es le meilleur tacleur, le deuxième meilleur récupérateur et le troisième meilleur intercepteur d’Europe. Comment vis-tu le fait de sentir que le regard des gens change sur toi ? »

« C’est les statistiques qui parlent. (rire) Au début cela me faisait peur, quand j’étais petit je priais toujours pour être un joueur professionnel mais pas connu parce qu’il y avait une chanson au Sénégal qui disait que quand tu es connu tu n’as pas la paix. »

Gueye sur le message que lui a laissé son ancien coéquipier du LOSC, Adil Rami. 

« C’était comme un grand-frère pour nous. Je le voyais tout le temps devant à vouloir gagner, il avait toujours l’esprit de la compétition. Aux entrainements c’était pareil, il refusait de se faire dribbler par les Eden Hazard, etc. Il nous inspirait beaucoup. »

Il aimait toujours le foot et il y allait même pieds nus d’après sa mère. 

« Que ce soit au soleil ou tout ce que tu veux, j’adorais ça quand j’étais petit, je n’arrivais pas à jouer avec des crampons. Mon grand-frère m’en avait acheté mais je ne les mettais jamais. Des fois je commençais avec et je voyais que je n'arrivais pas, du coup j’enlevais les crampons et pieds nus ça déroulait. »

Il y a plus de supporters de l’OM que du PSG au Sénégal ?

« On est obligé d’en parler ? (rire) Oui c’est vrai, de ce que je croise, il y a plus de supporters de l’OM mais cela va changer. »

Tuchel s’était exprimé sur l’état d’esprit d’Idrissa Gueye et jugeait que c’était cela qu’il manquait au PSG. Le milieu a réagi aux propos qu’avait tenus son coach il y a quelques mois dans l’émission.

« Il a parfaitement raison, cela rejoint à ce que je disais tout à l’heure, je suis un joueur d’ombre. C’est mon état d’esprit, j’aime faire le travail pour les autres en plus du mien, j’ai été éduqué et j’ai grandi comme ça. »

Les consignes du coach sont de jouer simple et de manière créative ?

« Oui c’est surtout ça, il veut que l’on joue simple. »

La priorité du PSG, c’était N’golo Kanté, est-ce vexant d’être le choix numéro 2 ?

« Non pas du tout, je ne me considère pas comme un numéro 2. Tout le monde sait que Kanté est un joueur que j’adore. »

Rio Mavuba avait dit que si Idrissa Gueye était brésilien, il aurait été repéré beaucoup plus tôt. As-tu toujours été respecté à ta juste valeur sportive ?

« C’est arrivé plein de fois que je ne le sois pas, mais ça a été toujours une source de motivation. Je n’ai pas une dent contre ces personnes, au contraire je les remercie parce que ce sont eux qui m’ont motivé à continuer de bosser et être ce que je suis devenu aujourd’hui. »

Le PSG a-t-il changé ta vie ?

« Ça a changé beaucoup de choses oui, comme la manière dont je suis vu et la manière dont les gens te considèrent. On peut dire que le PSG a changé ma vie. »

A noter que le PSG a consacré un long reportage à son joueur, à retrouver ci-dessous :

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 21 février

jeudi 20 février

mercredi 19 février

mardi 18 février

lundi 17 février

dimanche 16 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux