Article 

La récente plainte déposée contre Al-Khelaïfi retoquée par la justice suisse

Publié le vendredi 27 mars 2020 à 19:57 par Philippe Goguet
Récemment accusé d'« instigation à la gestion déloyale » en Suisse dans le cadre des affaires d'attribution des droits TV des Coupes du Monde, Nasser Al-Khelaïfi se dirige vers une nouvelle victoire selon Le Monde. Le tribunal a demandé au parquet de revoir sa copie...

Il y a peu, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi voyait l'accusation de corruption concernant l'attribution des droits TV des coupes du monde 2026 et 2030 s'envoler, le dirigeant qatari et la FIFA trouvant un accord pour cette plainte autrefois déposée par la fédération internationale de football. Dans la foulée, c'est toutefois le ministère public de la Confédération helvétique (MPC) qui décidait d'inculper Al-Khelaïfi pour « instigation à la gestion déloyale » concernant de prétendus avantages qu'il aurait offert à Jérôme Valcke, n°2 de la FIFA au moment de l'attribution en question.

Cette plainte a d'ores et déjà du plomb dans l'aile comme l'écrit Le Monde ce jour. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) suisse a demandé hier au parquet de « revoir sa copie » selon les mots du journal et ce dernier précise la position des juges. Pour eux,  «tout porte à croire » que les faits reprochés à M. Al-Khelaïfi et à Jérôme Valcke sont du domaine privé, sans « aucun lien» avec les affaires professionnelles entre les deux hommes et la fameuse « gestion déloyale » dont est accusé le président de beIN Media Groupe ne tient donc pas.

C'est notamment la villa en Sardaigne, prêtée par Al-Khelaïfi à Valcke selon l'acte d'accusation, qui n'est pas vue de la même manière par les juges du TPF : la location, effectuée via un vrai contrat, est « le résultat d’un accord conclu entre M. Al-Khelaïfi et M. Valcke à titre privé, sans aucun lien avec l’activité professionnelle de M. Valcke et la fonction qu’il exerçait ». Le MPC doit donc revoir sa copie et un proche du dossier a confié au Monde que « les juges n’ont pas souhaité aller au procès avec un dossier qui ne tenait pas la route ».

Pour l'heure, les soucis suisses de Nasser Al-Khelaïfi s'évaporent donc peu à peu.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

vendredi 05 juin

jeudi 04 juin

mercredi 03 juin

mardi 02 juin

lundi 01 juin

dimanche 31 mai

samedi 30 mai

vendredi 29 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux