Article 

Le PSG, l'une des équipes les plus intenses d'Europe ?

Publié le lundi 12 février 2024 à 10:52 par Jean Chemarin
Souvent taxé de ne pas être assez athlétique ou de ne pas courir assez, le PSG serait en réalité l'une des équipes les plus intenses de France et d'Europe cette saison. Explications.

On peut fait dire ce que l'on veut aux chiffres et les détracteurs du PSG ont souvent tendance à relever que l'équipe rouge et bleue court moins que ses adversaires, notamment en Ligue des champions. Un reproche encore fait cette saison à la formation de Luis Enrique, qui a été interrogé à plusieurs reprises sur le sujet la semaine passée, en marge d'un article de L'Equipe soulevant le fait que le PSG avait du mal en seconde période ces dernières semaines, la faute à un déficit athléthique selon le journal.

« Il est prouvé que si tu as la balle, l’équipe adverse court davantage que la tienne »

« Mes équipes jouent avec la possession pour que l’adversaire coure. Il est normal de moins courir que lui. En principe, il est prouvé que si tu as la balle et que tu l’utilises bien, l’équipe adverse court davantage que la tienne. Je n’ai rien d’autre à ajouter sur ce sujet. Dans ma carrière, je n’ai jamais entraîné une seule équipe qui n’ait pas parcouru la distance nécessaire pour gagner des matchs. Après, ce sont des réflexions un peu creuses qui cherchent à obtenir ce que vous cherchez », a rétorqué Luis Enrique mardi dernier en conférence de presse, à la veille de la victoire face à Brest en Coupe de France.

Ce lundi, à deux jours du très attendu PSG/Real Sociedad en Ligue des champions, Le Parisien s'est procuré des données internes au club parisien, qui traduisent sa bonne santé physique en Ligue 1, mais aussi en Ligue des champions. Des données qui proviennent de l'entreprise française SkillCorner, qui se présente sur son site comme « le leader dans le sport dans la collecte de données de tracking à partir d’une simple vidéo »« Notre technologie alimentée par l'Intelligence Artificielle fournit des données de tracking précises et métriques riches sur le suivi des joueurs à grande échelle, vous aidant à identifier, analyser et comparer les joueurs du monde entier », peut-on aussi lire sur le site de SkillCorner, qui travaille avec le PSG et plusieurs autres clubs et fédérations de football.

Les données récoltées par SkillCorner et partagées par Le Parisien confirment que le PSG court moins que ses adversaires en Ligue des champions cette saison avec seulement 113,8 km parcourus en moyenne par match lors de la phase de poules. Le PSG est la 25e équipe (sur 32) de ce classement dominé par... Copenhague (127 km par match), qui a terminé deuxième de son groupe  A derrière le Bayern Munich. Mais cette donnée ne dit pas tout d'une équipe sur le plan physique et comme l'a rappelé Luis Enrique, le but de son PSG n'est pas de courir plus que son adversaire, mais d'avoir plus le ballon que lui.

Le PSG de Luis Enrique, une équipe de possession, très intense

Et à ce petit jeu, le PSG est la deuxième équipe à avoir eu le plus le ballon en phase de groupes de la Ligue des champions, juste derrière Manchester City, comme le confirment les données de SkillCorner, qui se basent sur le temps effectif durant lequel une équipe a le ballon. Le PSG de Luis Enrique est donc derrière le Manchester City de Pep Guardiola, mais devant le Bayern Munich de Thomas Tuchel, le Real Madrid de Carlo Ancelotti ou encore le Barça de Xavi Hernandez. Futur adversaire du PSG en Ligue des champions, la Real Sociedad est 9e de ce classement.

Autres données intéressantes fournies par SkillCorner, le PSG a été sur la phase de groupes de la Ligue des champions 2023/2024 la 6e équipe à réaliser le plus de courses à haute intensité, avec 844 mètres parcourus à haute intensité en moyenne par joueur et par match. Newcastle est en tête de ce classement (921 m), devant le Borussia Dortmund (867 m), deux équipes présentes dans le groupe du PSG (l'AC Milan, qui était aussi dans le groupe du PSG est 5e avec 848 m). La Real Sociedad est encore 9e de ce classement (la distance moyenne parcourue par l'équipe basque n'est pas relayée).

Et il y a même un classement où le PSG a dominé tous ses adversaires européens cette saison, c'est dans les distances parcourues en sprint. En moyenne, les joueurs parisiens ont sprinté sur 258 mètres par match sur leurs six matches de C1 cette saison. Personne n'a fait mieux en Europe. Derrière le PSG, on retrouve d'ailleurs ses trois adversaires de la phase de groupe : Dortmund (257 m), Newcastle (251 m) et l'AC Milan (240 m). Le fait que le PSG ait été dans un groupe très homogène explique sans doute en partie ces chiffres.

Pour résumer, le PSG court moins que ses adversaires car il a plus le ballon, mais quand il court, il le fait à très haute intensité. Plutôt rassurant avant la réception de la Real Sociedad ce mercredi soir en 8e de finale de Ligue des champions.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee