Article 

Le vestiaire du PSG soudé après une réunion tendue avec Leonardo et Tuchel

Publié le samedi 29 février 2020 à 10:09 par Philippe Goguet
La réunion de la semaine dernière entre Leonardo, Thomas Tuchel et les joueurs du PSG après la défaite à Dortmund et le triple anniversaire de Cavani, Di Maria et Icardi fait de nouveau l'actualité. L'Equipe rajoute de nombreux détails, expliquant que cette confrontation d'une heure a été tendue entre toutes les parties mais qu'elle a largement soudé le vestiaire au final.

Il était déjà connu que Leonardo était passé dans le vestiaire du PSG le vendredi qui avait suivi la défaite à Dortmund (1-2) et le triple anniversaire de Di Maria, Cavani et Icardi largement diffusé sur les réseaux sociaux par les joueurs et leurs proches. Il était également su que Leonardo avait recadré le groupe parisien quant au danger que représentait une exposition pareille, leur tenant un discours fort sur ce point alors que les joueurs avaient déjà été prévenus en début de saison sur ce point. Mais cette réunion ne s'est pas limitée à un speech du Brésilien selon le journal L'Equipe, déjà à la base de la révélation de cette réunion.

Le huis clos dans le vestiaire parisien, auquel assiste également Thomas Tuchel, va durer près d'une heure et les joueurs parisiens ne se sont pas contentés de se faire tirer les oreilles, ils ont aussi largement défendu leur cas. Cavani a notamment expliqué qu'on en faisait trop avec cette simple soirée entre joueurs et famille tandis que Keylor Navas va sérieusement monter au créneau pour ses partenaires, se retrouvant même à quelques centimètres de Leonardo pour s'expliquer, à tel point qu'il s'en excusera même. Mais pour le gardien, il ne faut pas se laisser guider par les considérations de l'extérieur ou des réseaux sociaux.

D'autres éléments que la soirée vont aussi revenir sur la table, Neymar se plaignant une nouvelle fois de ne pas avoir pu jouer avant Dortmund/PSG alors que Leonardo lui renvoie ses critiques publiques dans la presse après la rencontre au visage. Si peu de joueurs s'expriment au final, Tuchel parle aussi et se met du côté de son directeur sportif, l'appuyant avec des mots très durs. Leonardo va rester calme mais n'hésite pas à proposer aux "joueurs qui ne se sentent pas concernés qu'ils peuvent partir." Une phrase forte à laquelle un cadre répondra qu'il peut donc écarter tout le groupe pour signifier l'union de celui-ci.

Au bout d'une heure de réunion qui fut parfois tendue mais s'est apaisée sur la fin, le groupe parisien est finalement ressorti de là plus ressoudé, n'hésitant d'ailleurs pas à l'afficher dès le lundi suivant avec cette sortie commune au restaurant de Marco Verratti. Uni face au duo Leonardo/Tuchel dont une large partie des membres a aussi logiquement compris le positionnement, le vestiaire parisien a donc fait front ensemble, ce qui n'était pas si courant ces dernières années. Reste désormais à le prouver le 11 mars prochain, et tant pis si la relation avec l'entraîneur ou le directeur sportif s'est distendue à cette occasion.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux