Article 

Messi moins sollicité depuis son arrivée au PSG

Publié le jeudi 21 octobre 2021 à 13:42 par Pierre Bastide
Malgré son doublé contre Leipzig en Ligue des Champions (3-2), Lionel Messi ne possède pas encore l'influence attendue dans le jeu du PSG. Dans son édition du jour, L'Equipe montre que l'Argentin est moins sollicité par ses partenaires qu'il l'était à Barcelone la saison dernière, d'autant que sa position moyenne est plus reculée.

Ceux qui attendaient de l’arrivée de Lionel Messi au PSG une avalanche de buts et de passes décisives à tous les matchs doivent être déçus des premiers mois de l’argentin dans la capitale. Certes double buteur lors de la victoire en Ligue des Champions contre Leipzig (3-2), mardi soir, le sextuple Ballon d’Or est plutôt discret depuis le début de la saison. Dans son édition du jour, L’Équipe propose une analyse globale des premières prestations de la Pulga sous le maillot parisien.

Il en ressort que l’ancien joueur du Barça n’a pas encore l’influence attendue dans le jeu de son équipe. Habitué à être au « cœur du réacteur » depuis de nombreuses saisons, Messi est moins sollicité par ses partenaires. Sa participation aux actions est nettement moins importante que la saison dernière en Catalogne. En moyenne cette saison, l’argentin a touché 66 ballons par match, contre 93 l’année dernière avec le Barça. Il réalise également quinze passes de moins par rencontre en moyenne.

Une influence moindre qui se ressent également au moment de conclure les actions puisque Messi ne tire que trois fois par match, contre presque six lors du dernier exercice en Espagne. Cela se traduit au niveau statistique : l’argentin a marqué 3 buts depuis son arrivée, tous en Ligue des Champions, sur des éclairs personnels et sur un penalty. Pour expliquer ce déficit d’influence, L’Équipe a analysé la position du joueur sur le terrain lors de ses trois sorties européennes avec le PSG.

Il en ressort que le natif de Rosario touche près de 55 % de ses ballons au niveau de la ligne médiane, contre environ 35 % aux abords de la surface. Des statistiques inversées par rapport à sa dernière saison à Barcelone. Une position basse qui l’éloigne automatiquement de la surface et qui affecte forcément l’animation offensive parisienne. Messi semble donc avoir besoin de décrocher souvent pour être servi. C’est d’ailleurs avec le milieu de terrain Marco Verratti, vers qui il adresse le plus de ballons et d’où il en reçoit le plus, que l’argentin présente la meilleure connexion depuis le début de la saison, devant Neymar.

Sa relation technique avec ses partenaires reste bien sûr à affiner. Le joueur de 34 ans n’a joué que six rencontres (cinq titularisations) avec le PSG. Insuffisant pour prétendre être parfaitement intégré dans son nouveau collectif. D’autant que l’impression générale pourrait vite changer en cas de grandes performances de Messi. Pour cela, il devra aussi marquer en championnat. Dès dimanche, au Vélodrome, contre l’OM ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 04 décembre

vendredi 03 décembre

jeudi 02 décembre

mercredi 01 décembre

mardi 30 novembre

lundi 29 novembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux