Article 

Thiago Silva : «Si on trouvait cette personne qui parle...»

Publié le dimanche 24 septembre 2017 à 12:25 par Philippe Goguet
Après le match nul 0-0 du côté de Montpellier, c'est un Thiago Silva contrarié qui s'est présenté devant la presse. Après avoir fortement chargé le terrain pour expliquer le mauvais match de son équipe, le capitaine du PSG est aussi revenu sur l'affaire Cavani/Neymar et il s'en est pris à la personne qui a renseigné la presse sur cette affaire.

Le match :

«Ce n'était pas un très bon match de notre part mais si vous regardez le terrain, c'était nul pour jouer au foot, c'était impraticable. C'est impressionnant. La dernière fois que j'ai joué sur un terrain comme ça, j'avais 15 ans ! Ce n'est pas une excuse pour ce match nul car je crois que Montpellier a fait un bon match. Ils étaient bien placés derrière, ils sont restés costauds et ont essayé de contrer. Ils ont parfois réussi mais c'est impressionnant, ils élèvent leur niveau de jeu à chaque fois. Après, on ne peut pas jouer sur un terrain comme ça. Mais nous sommes contents du point pris, même si on était venus pour en prendre trois.»

La cause du match nul :

«La capacité de Montpellier à rester très bien placés défensivement. On n'a pas réussi à trouver d'espaces entre les lignes et c'était un match difficile, surtout parce que le jeu du PSG, c'est maîtriser le ballon et le donner entre les lignes. Aujourd'hui, c'était un peu plus difficile, à cause du terrain, mais c'est bon. On doit se reposer maintenant car on a un match très compliqué mercredi à domicile.»

Une Neymar-dépendance ?

«Non. On a perdu 3-0 ici l'an dernier sans Neymar. C'est vrai que c'est un joueur indispensable pour toutes les équipes, il est là avec Messi et Cristiano pour le Ballon d'Or. Il a mérité d'être là mais ce n'était pas possible de l'avoir aujourd'hui, il a pris un coup sur le doigt de pied. Pour mercredi, il va être disponible.»

Le penalty non sifflé pour la faute sur Cavani :

«On en a déjà parlé entre nous. C'est réglé mais aujourd'hui, il y avait pas penalty ou pas ? (il interroge la presse qui confirme que oui). J'ai parlé avec Cavani car c'est moi qui vais tirer le prochain (rires). Malheureusement, l'arbitre n'a pas sifflé. Pour moi, de 50m derrière, c'était un penalty, c'était un tacle très fort du défenseur et quand un défenseur va au sol, c'est toujours dangereux et l'arbitre était à côté. C'est un peu à l'interprétation car Adrien (Rabiot) fait la même chose une minute après et il siffle faute.»

La brouille entre Neymar et Cavani pour les penalties :

«On en a parlé entre nous. C'est vrai qu'ici, c'est un peu plus difficile pour que ça reste entre nous. Chaque fois qu'il se passe quelque chose, tout sort dans la presse le jour suivant. Je ne sais pas ce qui se passe mais si on trouvait cette personne qui parle... Si on cherche la taupe ? Oui, c'est difficile pour nous. [Il est relancé quelques minutes plus tard sur la brouille] Pour ce genre de choses, c'est plus au coach d'en parler. Comme capitaine, je dois toujours rester positif. Ils ont réglé le souci, ils en ont parlé avec le coach et le coach a réglé ce problème. Pour le prochain penalty, il n'y aura pas de problème.»

Le repas tous ensemble :

«Le repas était déjà prévu par Dani, il avait un restaurant à Barcelone et il a ramené son chef ici pour faire ce diner. A part Draxler qui n'était pas là parce que c'était son anniversaire, tout le monde en a profité, c'était une belle soirée.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux