Article 

Deschamps : « Kolo Muani sait qu'il a un environnement positif ici »

Publié le mardi 2 juillet 2024 à 10:21 par Jean Chemarin
Héros des Bleus lundi soir face à la Belgique, Randal Kolo Muani a été complimenté par Didier Deschamps après la qualification de l'équipe de France pour les quarts de finale de l'Euro 2024. Et le sélectionneur des Bleus en a profité pour répéter que son attaquant était dans un meilleur contexte en sélection par rapport au PSG.

Au bout de l'ennui, l'équipe de France s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro 2024 en battant lundi soir à Düsseldorf une pauvre équipe belge sur la plus petite des marges. Aucun joueur du PSG n'était titulaire, mais c'est Randal Kolo Muani, qui a remplacé Marcus Thuram à l'heure de jeu, qui a débloqué le match.

« J'avais l'idée de frapper, elle a été contrée, je suis très content »

Après un bon contrôle orienté, l'attaquant du PSG a vu sa frappe topée être contrée par le genou de Jan Vertonghen et finir au fond des filets. Un but qui n'a pas été attribué à Kolo Muani, mais qu'il a provoqué quand même. « J'avais l'idée de frapper, elle a été contrée, elle va au fond, je suis très content, a-t-il savouré en zone mixte après le match. Que ce soit un csc ou un but, on gagne 1-0 donc je suis très content. »

Au micro de TF1, Kolo Muani est revenu sur les consignes de Didier Deschamps avant son entrée en jeu : « Le coach m'avait dit de rentrer et d'essayer de ramener de la fraîcheur, d'essayer de garder les ballons et de provoquer aussi avec ma vitesse. J'ai essayé de ramener ma fraîcheur, de l'intensité et je pense que ça a reboosté un peu l'équipe et nous a permis de marquer ce but là. »

« S'il doit frapper, il ne va pas avoir le pied qui tremble »

Déjà buteur contre le Luxembourg, le Chili ou encore la Grèce ces derniers mois, Kolo Muani a été à la hauteur de la grande confiance que lui accorde son sélectionneur, qui l'a toujours défendu en public et en privé malgré ses difficultés au PSG : « J'ai confiance en lui, il le sait, a confirmé Deschamps après France/Belgique. Et si je le fais rentrer lui, c'est parce que je pense qu'il a plus les caractéristiques pour poser des problèmes à l'adversaire, avec une charnière belge qui n'est pas très rapide. »

Deschamps estime aussi que l'ancien Nantais est plus libéré en sélection qu'au PSG, comme il l'avait déjà exprimé ces dernières semaines : « Randal sait qu'il a un environnement positif ici, il est en pleine confiance, même si je ne l'ai pas utilisé beaucoup. Dans son caractère, qui peut paraître parfois désinvolte, tout ce qui est extérieur n'a aucune emprise sur lui. S'il doit frapper, il ne va pas avoir le pied qui tremble. S'il doit frapper, il frappe. Tant mieux pour lui et pour le groupe. » 

Kolo Muani titulaire pour France/Portugal ?

Alors que l'équipe de France défie ce vendredi soir le Portugal de Vitinha, Nuno Mendes, Gonçalo Ramos et Danilo Pereira en quart de finale, Kolo Muani peut-il devenir un candidat au onze de départ au poste d'avant-centre, lui qui a souvent été utilisé à droite ces derniers mois en Bleu, mais s'est donc montré décisif lundi soir dans une position axiale ? Ce sera l'un des éléments intéressants à suivre de l'avant-match face aux Portugais.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

mardi 09 juillet

lundi 08 juillet

dimanche 07 juillet

samedi 06 juillet

vendredi 05 juillet

jeudi 04 juillet

mercredi 03 juillet

mardi 02 juillet

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee