Article 

L'UEFA assouplit le fair-play financier pour 2019/2020

Publié le mercredi 1 avril 2020 à 18:15 par Philippe Goguet
Réunie ce mercredi avec les 55 ligues européennes, l'UEFA a pris plusieurs décisions, notamment concernant un assouplissement du fair-play financier concernant la saison en cours vu les circonstances.

L'UEFA était réunie ce mercredi en compagnie des 55 pays membres afin d'évoquer la crise actuelle touchant le football européen et plusieurs décisions ont été prises au cours de cette réunion. Celle concernant le plus le PSG est à propos du fair-play financier, le dispositif de contrôle des comptes des clubs que l'instance européenne a mis en place depuis une petite dizaine d'années maintenant. Comme annoncé depuis quelques jours, le dispositif a bel et bien été largement assoupli en raison des difficultés économiques actuelles des clubs.

L'UEFA maintient son dispositif du fair-play financier

L'UEFA a malgré tout rappelé « son plein engagement en faveur de l'octroi de licence aux clubs et du fair-play financier », ce qui signifie qu'il n'est nullement question d'un arrêt du disposif mais « a convenu que la situation exceptionnelle que nous traversons nécessite certaines interventions ciblées pour faciliter le travail des associations membres et des clubs. » Autrement dit, l'UEFA a bien compris qu'elle devait s'adapter à la situation actuelle.

Face aux difficultés actuelles, l'instance européenne a donc décidé de « donner plus de temps aux associations membres pour mener à son terme la procédure d’octroi de licence aux clubs, jusqu’à ce que la procédure d’admission pour les compétitions interclubs de l'UEFA de la saison prochaine ait été redéfinie. » Les pays (et indirectement les clubs) vont donc avoir un peu plus de temps pour boucler les saisons et définir les clubs qui seront en lice dans les compétitions europénnes la saison prochaine. 

Mais l'adapte aux circonstances

Jusque-là, rien de bien nouveau mais une vraie mesure a été annoncée : « Compte tenu de l’incertitude toujours plus profonde causée par cette situation exceptionnelle, le Comité exécutif a décidé de suspendre les dispositions en matière d’octroi de licence aux clubs en rapport avec la préparation et l’évaluation des informations financières prévisionnelles des clubs. Cette décision s’applique exclusivement à la participation aux compétitions interclubs de l’UEFA 2020/21. »

En conséquence, aucun club ne sera privé de compétition européenne la saison prochaine en raison d'éventuels manquements au fair-play financier sur la saison 2019/2020. Le PSG était attendu dans les clous avant la crise et n'est donc pas forcément très concerné mais c'est une mesure qui devrait bénéficier à l'OM, menacé de ne pouvoir participer à la prochaine Ligue des Champions depuis des mois en raison de comptes dans un état désastreux.

Cette décision ne signifie pas pour autant que les clubs pourront faire ce qu'ils entendent l'été prochain, simplement d'un assouplissement des règles d'admission aux coupes d'Europe vu les circonstances. Il s'agit même plus d' un décalage dans le temps afin que les clubs puissent de nouveau respirer financièrement plus que d'un blanc-seing. A l'échelle du PSG, pas question par exemple de recevoir un virement magique venu du Qatar pour recruter durant tout l'été. Les règles de contrôle des entrées et des sorties d'argent sont toujours actives et le vrai contrôle de la saison 2019/2020 s'effectuera dans un futur plus lointain qu'initialement prévu.

Bref, le fair-play financier est toujours une réalité, malgré une pause dans les sanctions pour l'été à venir.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

mercredi 03 juin

mardi 02 juin

lundi 01 juin

dimanche 31 mai

samedi 30 mai

vendredi 29 mai

jeudi 28 mai

mercredi 27 mai

mardi 26 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux