Article 

Le Barça arrache son billet en finale de la Copa del Rey, des inquiétudes sur Dembélé et Piqué

Publié le jeudi 4 mars 2021 à 9:14 par Renaud Lagord
Après avoir perdu le match aller (2-0), le Barça a renversé la vapeur, mercredi soir, en demi-finale retour de Coupe du Roi (3-0) pour valider son billet en finale. Des inquiétudes demeurent autour du genou droit de Piqué et le mollet gauche de Dembélé.

On connaît dorénavant la chanson. Alors, forcément, quand Barcelone s’est qualifié en demi-finale retour de Coupe du Roi (3-0), mercredi soir, en remontant un retard initial de deux buts accumulés au match aller à Séville, la même mélodie est survenue dans toutes les têtes. L’aboutissement aussi d’un match, cette fois, maîtrisé de la part des Catalans.

A une semaine de leur confrontation contre le PSG au Parc des Princes, cette fois pour un autre retour, celui du huitième de finale de Ligue des Champions, ce match a été plein d’enseignements sur les aptitudes de ce Barça. Il est en forme, garde toujours aussi jalousement la possession de la balle (68 %) mais paraît surtout plus clinique, comme l’atteste le but du premier marqueur du soir, Ousmane Dembélé. L’attaquant français a été un des grands gagnants, préféré à Griezmann en attaque aux côtés de Messi.

Cette association a, semble-t-il, porté ses fruits, mercredi soir, dans un 3-5-2 qui avait aussi bien marché, samedi, cette fois sur le terrain du FC Séville, en Liga (victoire 2-0). La défense à trois Mingueza-Piqué-Lenglet, relancée pour la deuxième fois d'affilée par l'entraîneur Ronald Koeman, a su tenir face aux quelques assauts sévillans, malgré un pénalty concédé sur Campos (73e). Gérard Piqué, en taulier, est tout de même allé égaliser au buzzer (90+4e) pour permettre ensuite à Brathwaite de tripler la mise une fois la prolongation commencée (95e).

La copie n’enlève toutefois pas les quelques incertitudes à l’approche du match contre le PSG. Le héros de la soirée, Gérard Piqué, est ressorti en boitant significativement. Le défenseur, qui était revenu contre Paris après trois mois sans compétition et une lésion partielle du ligament croisé antérieur sur le genou droit, se tenait le même genou. De quoi donner quelques sueurs froides à son entraîneur. Il devra subir quelques tests ce jeudi pour voir la gravité du problème, tout comme Ousmane Dembélé, sorti en fin de match, avec une gêne au mollet gauche.

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 19 avril

dimanche 18 avril

samedi 17 avril

vendredi 16 avril

jeudi 15 avril

mercredi 14 avril

mardi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux