Article 

PSG/Barça, un très bon résumé des 8e de finale aller de la Champions League ?

Publié le jeudi 23 février 2017 à 19:17 par Philippe Goguet
Les 8e de finale aller de la Ligue des Champions se sont finis ce mercredi et un petit bilan permet de placer PSG/Barça par rapport aux autres rencontres. La prestation de Paris rejoint la plupart des grandes tendances aperçues sur les matches aller.

Étalés sur deux semaines, les huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions se sont conclus ce mercredi soir avec les victoires de Séville et la Juventus Turin face à Leicester et Porto. Il est donc possible de faire un premier bilan avec l'ensemble des résultats :

  • Benfica 1 - 0 Borussia Dortmund
  • Paris Saint Germain 4 - 0 Barcelona
  • Bayern Munich 5 - 1 Arsenal
  • Real Madrid 3 - 1 SSC Napoli
  • Bayer Leverkusen 2 - 4 Atletico Madrid
  • Manchester City 5 - 3 Monaco
  • FC Porto 0 - 2 Juventus
  • Sevilla 2 - 1 Leicester City

Des équipes globalement dominantes à domicile

En huit matches, six équipes à domicile ont gagné leur 8ème de finale aller, soit 75% du total des rencontres, et seulement deux équipes ont réussi à s'imposer à l'extérieur. On notera qu'il n'y a donc eu strictement aucun match nul, une rareté. Parmi les succès à domicile, il faut également noter le fait que seul Porto n'a pas réussi à marquer le moindre but mais les Portugais ont joué pas moins d'une heure à 10 contre 11. On notera aussi l'orgie offensive globale avec trois équipes qui ont marqué 4 buts ou plus à la maison (Bayern, City et PSG). Avec l'Atlético qui en a marqué 4 à Leverkusen, cela signifie qu'une équipe sur deux a marqué près de 4 buts lors de ces huitièmes de finale aller.

Beaucoup d'équipes ont marqué

Pas moins de 13 des 16 équipes restant en course dans la compétition ont réussi à scorer au cours des rencontres, signe de parties placées sous le signe de l'offensive. Seules trois équipes n'ont pas marqué, à savoir Dortmund, le FC Barcelone et le FC Porto. Les trois ont toutefois des circonstances atténuantes puisque Dortmund a raté un penalty, Barcelone a touché le poteau tandis que Porto a joué une heure en infériorité numérique. Au total, cela fait donc 81,25% des équipes qui ont fait trembler les filets, un score assez logique sachant que la moyenne de buts a été de 4,25 réalisations par match.

Les deuxièmes de poules ont fait mal

Autre constatation, la proportion entre le nombre de victoires à domicile et le nombre de victoires par des équipes secondes de leur poules à l'automne est exactement la même, soit 6 sur 8 (ou 75%). Les deux victoires à l'extérieur sont toutefois revenues à des équipes qui avaient su finir premières de leur groupe, à savoir l'Atlético Madrid (devant le FC Bayern) et la Juventus Turin (devant le Séville FC). Pour le reste, les classements de la première phase et le statut de tête de série qui en a découlé a été littéralement balayé par la réalité du terrain. 

Le PSG et le Bayern ont creusé le plus gros écart

Concernant les écarts à l'issue des matches aller, deux équipes se sont offertes une belle marge avant le retour, le FC Bayern et le PSG. Les deux clubs recevaient et se sont imposés avec pas moins de quatre buts d'écart face à Arsenal et au FC Barcelone. Le PSG est même encore mieux loti puisqu'il n'a pas encaissé le moindre but à domicile. Conséquence directe, un 0-4 à Barcelone l'emmenerait en prolongation tandis que le même score éliminerait le FCB. Malgré tout, les deux clubs sont les mieux placés après l'aller alors que l'écart le plus souvent constaté est de deux buts (Real, Atlético, City, Juventus). Historiquement, un club n'a jamais été éliminé de la C1 après avoir gagné 4-0 à l'aller tandis qu'un club ayant gagné 5-1 est passé lors de...98% des cas précédents. En gagnant de deux buts à l'extérieur, l'Atlético et la Juventus sont également tous proches de ce pourcentage.

Paris, le meilleur résumé des huitièmes aller ?

En combinant une victoire à la maison, un nombre important de buts marqués et un statut de second de sa poule qui ne l'a pas empêché de faire sévèrement trembler un club sorti premier de la sienne, le PSG représente un bon mélange de ce qu'ont été ces huitièmes de finale aller. Dans la physionomie générale, il manque seulement des buts catalans pour coller encore plus à la tendance qui se dégage des 8 matches et cette dernière est donc probablement encore mieux représentée par Real Madrid/Napoli (3-1). Mais comme une bonne partie des clubs, le PSG a déjà bien avancé vers le tour suivant, ce qui reste le plus important.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux