Article 

Fernandez : « Les joueurs me demandaient, avant l'entraînement, de les mettre avec Ronaldinho »

Publié le lundi 23 mars 2020 à 9:20 par Marius Cassoly
Au micro de beIN Sports, Luis Fernandez est revenu sur sa relation avec Ronaldinho et Rai durant ses deux passages sur le banc du PSG à travers un récit plein d'anecdotes.

Le football français est totalement à l'arrêt suite à la pandémie du coronavirus et cela permet notamment de se replonger dans les souvenirs d'antan. Consultant pour beIN Sports, Luis Fernandez est revenu sur sa relation avec deux Brésiliens qui ont marqué l'histoire du PSG durant ses deux mandats à la tête du club parisien (1994-1996 & 2000-2003). 

« Quand il arrive au PSG, c’est exceptionnel »

À commencer par Ronaldinho : « Quand il arrive au PSG, c’est exceptionnel. Je le découvre la première année, il a toutes les qualités requises : le potentiel, le jeu, l’attitude. Il est à l’écoute. Scolari, le sélectionneur brésilien, est venu nous féliciter juste avant la Coupe du Monde : ' Ce que vous avez fait avec Roonie, c’est merveilleux, fantastique ' ». 

« Ronaldinho était capable de te rendre fou »

Fernandez poursuit avec une anecdote savoureuse : « Avant de commencer une séance d’entraînement, les joueurs venaient me voir et me demandaient : ' Met nous dans l’équipe de Ronaldinho. On ne joue pas contre lui '. Je faisais faire des jeux à tête, où les joueurs sont dans des contrôles, des petits espaces, et Ronaldinho était capable de te rendre fou. Pour les joueurs, une fois ça allait, mais pas deux (sourire) ». 

« Des imperfections et une part de responsabilité au sein du club »

Après un exercice 2001-2002 ponctué d'un titre de champion du Monde avec la Seleção, la deuxième saison de Ronnie à Paris s'avère plus compliquée, marquée par un antagonisme avec Luis Fernandez, son entraîneur : « Je pense qu’il avait déjà la tête ailleurs qu’au Paris Saint-Germain. On le saura un jour. (…) Ce n’est pas à l'entraineur d’aller le chercher, de vérifier ce qu’il fait, ce qu’il ne fait pas. Il y a eu des imperfections et une part de responsabilité au sein du club ». 

Avant de préciser : « Son entourage familial n’était plus à Paris, Ronaldinho est resté tout seul. Il était jeune et avait envie de profiter. Mais ce qu’on souhaitait, c’était qu’il nous rende ce qu’on lui avait apporté. On l’a aidé à ce qu’il devienne champion du monde. Assez souvent, il faut que je le rappelle ».

« On m'a demandé de faire partir Rai »

« Il y avait une grosse déception »

Toujours au micro de beIN Sports, l'homme de 60 ans est revenu sur sa relation avec Rai, un autre Brésilien « différent » de Ronaldinho à être passé sous ses ordres, et qui avait connu des débuts compliqués : « Quand je suis arrivé au PSG, tout le monde m’a demandé de faire partir Rai. Il était au club depuis six mois et il y avait une grosse déception. (…) On me demande de le faire partir parce qu’il coûtait très cher et qu’il n’avait pas le niveau pour continuer ici ». 

Mais Luis Fernandez « ne va pas sur ce terrain-là » et s'appuie notamment sur Tiburce Darou, le préparateur physique de l'époque : « L’idée, c’était de lui redonner confiance. Tiburce Darou s’en est occupé parfaitement : il lui a fait faire du basket, du tennis. Un travail exceptionnel pour retrouver de la confiance et du rythme. Après, Rai est resté au PSG et il a répondu à toutes les attentes. Il a été parfait, exceptionnel, adoré du public et de ses coéquipiers ». Le reste appartient à la légende. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 08 avril

mardi 07 avril

lundi 06 avril

dimanche 05 avril

samedi 04 avril

vendredi 03 avril

jeudi 02 avril

mercredi 01 avril

mardi 31 mars

lundi 30 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux