Article 

5 gagnants et 2 perdants après OL/PSG (0-1)

Publié le mardi 20 septembre 2022 à 11:32 par Luca Demange
Le PSG est allé s’imposer sur la pelouse de l’OL ce dimanche (0-1). les Lyonnais ont fait les frais de la bonne complicité du début de saison entre Neymar et Lionel Messi. Kylian Mbappé a lui vécu un match plus compliqué.

Après un périple en Israël bien négociée face au Maccabi Haïfa, le PSG a enchaîné avec un court succès sur la pelouse de l'OL ce dimanche (0-1). Résultat des courses, le club de la capitale s'envole en tête du classement quand ses concurrents directs, l'OM et Lens, ont patiné ce week-end. Le duo Neymar-Messi a de nouveau fonctionné, cette fois très tôt dans la rencontre. Le troisième membre de l'attaque Kylian Mbappé est lui passé à travers sa rencontre tandis qu'un autre attaquant se dessine aussi comme un perdant dans cette soirée. 

Les gagnants 

Lionel Messi

Unique buteur de la soirée, l'Argentin a lancé les siens sur de bons rails très tôt dans la partie. Le septuple Ballon d'Or enchaîne les rencontres et ne souffle pas. En signant son quatrième but de la saison en Ligue 1, il continue de faire progressivement grimper ses compteurs statistiques. Bien qu'en baisse de régime physique sur la seconde période, il a continué à apporter le danger dans la surface Lyonnaise. Sans un grand Anthony Lopes, il s'offre un doublé voire un triplé en toute fin de match sur un coup-franc splendide. Mais le gardien de l'OL a bien tenu sa cage. 

S'il n'a plus ses jambes de 20 ans, l'ancienne vedette du FC Barcelone apporte encore beaucoup au PSG dans sa capacité à jouer rapidement, sans multiplier les touches de balle. Ses courses et ses passes font progresser le ballon de manière quasi constante. Même quand l'OL densifie l'axe du terrain pour éviter les combinaisons des trois créateurs parisiens, il se retrouve piégé rapidement et mené au score. 

Neymar 

Difficile de ne pas le mettre dans les gagnants de cette soirée. Une nouvelle fois, le Brésilien a répondu présent. D'abord en mettant Lionel Messi sur orbite, distillant sa septième passe décisive de la saison en Ligue 1. Ensuite dans l'envie et l'impact, même sans ballon. Sur la ligne offensive, l'attaquant de 30 ans a multiplié les courses, balayant le front de l'attaque et en se montrant actif à la récupération. Christophe Galtier n'a pas manqué de le souligner après le match en déclarant qu'il est celui qui « donne le meilleur équilibre ».

Impliqué sur 15 buts (8 buts et 7 passes décisives) après 8 journées de Ligue 1, l'attaquant auriverde confirme son très bon début de saison, tous les feux sont au vert en ce qui concerne ses statistiques. 

Marco Verratti

Il est l'ombre au tableau de la soirée tant le PSG doit se préoccuper de sa blessure au mollet. Pendant ses 64 minutes sur le rectangle vert, l'Italien a été un aimant à ballons, touchant le cuir à cent reprises. Comme à son habitude, il distribue et oriente le jeu parisien. Comme avec Vitinha, sa complicité avec Fabian Ruiz, titularisé pour la première fois dans l'entrejeu, n'a pas mis bien longtemps à se montrer. Le ballon est un ami de Marco Verratti et l'Italien sait en prendre soin. 

Avec l'enchaînement des rencontres, le milieu de 29 ans est contraint de céder sa place peu après l'heure de jeu, touché au mollet. Forfait pour le rassemblement avec la Squadra Azzurra et suspendu pour la prochaine rencontre du PSG face à Nice, les prochaines semaines de l'ancien pensionnaire de Pescara seront dédiées à la récupération.

Nuno Mendes 

Il n'a que 20 ans et ne joue au PSG depuis un an, pourtant le Portugais fait transpaître une impression de sérénité et de décontraction totale sur son couloir gauche. Légèrement en-dessous sur les dernières rencontres, le talent de la génération 2002 a bien saisi l'occasion de se rattraper en apportant largeur et profondeur au bloc parisien. Il passe tout proche de délivrer deux passes décisives, d'abord pour Lionel Messi en début de seconde période, puis pour Neymar en fin de rencontre. 

L'ex-joueur du Sporting a posé bien des soucis à la défense lyonnaise, notamment à son client du soir Malo Gusto. Sa relation technique avec Neymar et Kylian Mbappé a fait basculer le jeu à gauche plusieurs fois. Un grand match encore pour lui, et pas le premier cette année. ``

Fabian Ruiz

C'était la surprise de la composition de Christophe Galtier. Titulaire au côté de Marco Verratti dans le milieu parisien, l'Espagnol était lancé dans le grand bain à l'extérieur face à l'OL. Rapidement dans le rythme, l'ancien milieu du Napoli a répondu présent et sa première période est bonne dans son ensemble. Après une préparation tronquée cet été, ses premiers signes de fatigue sont rapidement apparus. L'occasion pour Galtier de laisser Vitinha le remplacer un peu avant l'heure de jeu. Avec la blessure de Verratti, il s'impose déjà comme l'alternative principale pour remplacer l'Italien si sa durée d'indisponibilité se prolonge. 

Les perdants 

Kylian Mbappé 

À l'inverse de Neymar et Lionel Messi, le numéro 7 parisien a vécu une soirée plus délicate à Lyon. Bien que remuant sur le front de l'attaque et aperçu à droite, dans l'axe et à gauche, le Français a surtout manqué de tranchant dans le dernier geste, que ce soit à la passe ou pour finir. Il oublie totalement Achraf Hakimi, pourtant bien esseulé sur une contre-attaque qu'il amorce. Une soirée sans pour l'attaquant de 23 ans qui semble toujours chercher un peu plus son rôle avec le regain de forme de Neymar et Messi en attaque, les deux hommes le relayant bien plus que l'année dernière à la création.

Hugo Ekitike

Cantonné au banc cette semaine, aussi bien face au Maccabi Haïfa que contre l'OL, le jeune attaquant prend son mal en patience en attendant d'avoir l'opportunité de s'exprimer. Christophe Galtier semble toujours aussi attaché à profiter pleinement de son trio d'attaque et le Français passe forcément en second choix. En conférence de presse à la veille de la rencontre, l'entraîneur du PSG lui a pourtant promis « rapidement beaucoup plus de temps de jeu ». Le temps peut commencer à paraître long pour l'ancien rémois. À voir si son heure arrive après la trêve internationale tandis que plusieurs internationaux auront joué, lui non.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

lundi 03 octobre

dimanche 02 octobre

samedi 01 octobre

vendredi 30 septembre

jeudi 29 septembre

mercredi 28 septembre

mardi 27 septembre

lundi 26 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee